01 juillet 2013

Guerre «humanitaire» : le scénario de la catastrophe

Guerre «humanitaire»

Le scénario de la catastrophe

Compte-rendu du Grand Débat organisé, dans le cadre de la 12ième édition du Festival du Cinéma d’Attac, le 10 mars 2012 au Botanique. Intervenants : Jean Bricmont, Bahar Kimyongür et Michel Collon ...

18 mai 2011

Gay Pride 2011

Gay Pride 2011

Aperçu de la 16ième édition de la Gay Pride organisée le 14 mai à Bruxelles ...

03 mai 2011

Le Premier mai 2011

Bruxelles

Le Premier mai 2011

28 décembre 2010

Maroc : Un rendez-vous manque avec la republique

Maroc

Un rendez-vous manque avec la republique

Mohamed El Battiui

Premiere partie


Deuxieme partie

Troisieme partie : reponses aux questions

05 septembre 2010

Libérez Oussama

Libérez Oussama !

Compte rendu de la conférence de presse organisée ce 02 septembre à Molenbeek :

La famille Atar appelle à la liberation d'Oussama, détenu prisonnier depuis le 21 février 2005 dans une prison à Baghdad (Irak) et, selon les dernières nouvelles, son état de santé s'avère inquiétant. Elle dénonce également le manque cruel d’implication et le «traitement différencié» dont font preuve, depuis le début, les autorités belges à l'égard de ce jeune ressortissant belgo-marocain 

01 juillet 2010

Pays-Bas - Brésil

Pays-Bas - Brésil

Aux Bruxellois la victoire !

07 avril 2010

Sammy Ghozlan : "Ces salauds doivent payer"

Sammy Ghozlan

"Ces salauds doivent payer"

Sammy Ghozlan, Président du conseil des communautés juives de la Seine-Saint-Denis (CCJ93), prend la parole devant le canal de l'Ourrq à l'issu de la marche organisée par l'UAM-93, le vendredi 2 avril 2010,  pour exiger qu'on fasse toute la lumière autour de la mort de Said Bourarach.

Sammy Ghozlan déclare : "Lorsque j'ai su que c'est des juifs, ils m'ont fait honte. Ce sont des salauds qui ont fait ça, ce sont des bandits. Ce sont des gens qui méritent d'être punis très sévèrement, on fera tout pour que ça soit fait. Il faudra qu'ils payent. Ils déshonorent notre communauté"

26 février 2010

CRER : Devant l' Ambassade De France, soutien contre La Haine Nationaliste

CRER

 Soutien

contre

La Haine Nationaliste

Devant l' Ambassade De France 

16 décembre 2009

Conférence Gaza du MIR avec le Hezbollah à la Sorbonne

Conférence Gaza du MIR avec le Hezbollah à la Sorbonne

Première partie

 
Deuxième partie

14 décembre 2009

Conférence du MIR sur Gaza

Conférence du MIR sur Gaza

Une réussite exceptionnelle

Conf_R_rence007

Par

Alter Info 

, le 13 Décembre 2009

Pour la première fois, samedi 12 décembre, un dirigeant du Hezbollah, par ailleurs député au parlement libanais, notre frère Ali Fayad, a pu s’exprimer publiquement en France à l’occasion d’une conférence sur la situation au Moyen Orient, une année après la terrible agression israélienne contre le peuple palestinien, organisée par le Mouvement des Indigènes de la République. L’événement est d’autant plus important que cette conférence s’est déroulée dans l’enceinte d’un des lieux les plus prestigieux de la culture française, la Sorbonne, à quelques mètres du Panthéon où reposent pour l’éternité des personnalités comme Jean Moulin, qui, à l’instar des martyrs du Hezbollah, ont résisté contre l’oppression et pour la liberté.

Ont pris également la parole Alima Boumedienne, sénatrice (Vert), Nadine Rosa Rosso, initiatrice de l’appel pour le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes, Richard Labévière, rédacteur en chef de la revue "Défense", Walid Charara, politologue libanais, Houria Bouteldja, porte parole du MIR, ainsi que Youssef Boussoumah du MIR également.

Comme on pouvait le prévoir, quelques jeunes trublions de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont tenté de perturber la conférence, provoquant quelques remous légitimes dans une salle qui souhaitait pouvoir écouter tranquillement les intervenants. Préparé à une telle éventualité, notre service d’ordre est intervenu rapidement pour conduire pacifiquement les perturbateurs vers la sortie, permettant à d’autres membres de l’UEJF qui n’avaient pas tenté de semer le trouble d’assister à la conférence.

L’annonce d’un dépôt de plainte contre le MIR et... la Sorbonne, rendu public par un communiqué de l’UEJF qui prétend que dix de ses étudiants «ont été insultés et agressés physiquement» ne nous étonne guère de la part d’une organisation alignée sur la politique raciste de l’Etat colonial d’Israël. Il est évident que ce n’est pas notre mouvement que l’UEJF cherche à impressionner. Son objectif est bien plus large : il s’agit de contraindre l’administration de la Sorbonne et les autres universités françaises, à refuser d’accueillir à l’avenir toute initiative qui n’aurait pas le cachet «Certifié conforme aux normes du Mossad». Au-delà, ce type de pressions s’inscrit dans la politique de terrorisme intellectuel menée par les agences sionistes dans le but de dissuader toutes sortes de critiques contre l’Etat d’Israël, y compris les plus modérées.

Pour notre part, nous remercions la présidence de la Sorbonne et son administration pour nous avoir prêté un de ses amphis et ne pas avoir cédé aux multiples pressions qui exigeaient l’annulation arbitraire de notre conférence. Nous dénonçons la mise en cause personnelle et les menaces formulées par les sites sionistes contre l’une des responsables administratives de l’Université qui a veillé, dans le stricte cadre de son devoir professionnel à ce que la conférence puisse se tenir sans problème.

Enfin, nous tenons à remercier une fois de plus notre ami Jean Salem, philosophe et professeur à la Sorbonne, qui a co-organisé avec nous cette initiative.

Vive les résistances palestinienne et libanaise contre l’occupation sioniste !

Le Secrétariat exécutif du MIR

NB : Des informations plus précises seront données ultérieurement ainsi que des photos et une vidéo.

Conf_R_rence014

 

07 décembre 2009

Le sens du PIR : Houria Bouteldja

 Houria Bouteldja

Le sens du PIR

«Le paternalisme, nous lui disons bye bye...»

Venue à Bruxelles, le 20 novembre dernier, à l’invitation d’ÉGALITÉ, Houria Bouteldja, une des représentants du Mouvement des Indigènes de la République (MIR), explique les circonstances dans lesquelles, il y a cinq ans, cette organisation citoyenne française en résistance contre la gestion colonialiste des pouvoirs publics a vu le jour et expose les raisons l’amenant à se doter, en vue des prochaines échéances électorales, du PIR, Parti des Indigènes de la République...

23 novembre 2009

Le sens du PIR

Le sens du PIR

Formé, en France, autour de l’Appel du 24 janvier 2005, le Mouvement des Indigènes de la République (MIR), émanation de la résistance au projet de loi interdisant les signes religieux à l’école s'engage dans la constitution d’un parti politique, le Parti des Indigènes de la République (PIR). Houria Bouteldja, Sadri Khiari et Youssef Boussoumah, représentants du nouveau parti français, sont venus à Bruxelles, invités par ÉGALITÉ, nous expliciter le sens de cette citoyenne démarche.


En résistance contre la gestion coloniale des populations issues de l’immigration par les institutions étatiques françaises, ils adoptent une approche socio-politique en rupture avec les discours des organisations politiques dites de gauche dans lesquelles sont casés "des arabes, des subsahariens ou des musulmans de service", les fameux collabeurs. Un discours en rupture également avec celui de ces serviles associations cultuelles comme l’UOIF ou encore avec celui des officines qui osent encore se prétendre engagées dans la lutte contre le racisme, les discriminations, la ségrégation sociale …


Un compte-rendu plus détaillé est en préparation, il vous sera très prochainement proposé mais voici, déjà, en avant goût, un aperçu très instructif des réponses fournies par le PIR aux questions posées par le public bruxellois lors de la conférence-débat organisée, ce 20 novembre, par ÉGALITÉ

27 septembre 2009

Lois «antitérroristes»

Lois «antitérroristes»

 

Paul-Emile Duprez et Luk Vervaet, victimes de ces lois imposées de l'étranger, dites antiterroristes, qui criminalisent tout individu développant un discours critique, différent de celui qui nous est partout imposé, témoignaient, mardi 22 au Garcia Lorca, du traitement particulier qui leur est réservé…

 

Première partie

http://www.dailymotion.com/video/xamb35_lois-antiterroristes_news

20 septembre 2009

Molenbeek : Conférence de presse reportée

Molenbeek

Conférence de presse reportée

  

La conférence de presse prévue ce samedi 19 a été reportée à lundi après-midi, après la rencontre du père avec le bourgmestre Ph. Moureaux. Nous n’avons donc pas pu connaître la version de la famille Ouijan dont le fils Khalid, encore mineur, a été, jeudi 17 septembre, violemment arrêté sous le regard de la population par une brigade de la police de Molenbeek.

D'après ce que nous avons appris, la famille a reporté la conférence de presse initialement prévue, de crainte que les réjouissances marquant la fin du mois de Ramadan ne dégénère en émeute dans Molenbeek...

 

02 septembre 2009

Va te faire voiler !

Va te faire voiler !