21 avril 2011

Yusuf Islam en concert

Yusuf Islam en concert

P10502010.jpg

19:54 Écrit par Rachid Z dans Cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17 avril 2011

L’Algérie et le Maroc en guerre pour contrôler l’islam en France

L’Algérie et le Maroc en guerre pour contrôler l’islam en France

Michel Janva , le 16 avril 2011

Yves Daoudal publie dans son hebdomadaire l'essentiel d'un article publié par le quotidien algérien El Watan, le 9 avril, sous la signature de son correspondant à Paris Yacine Farah. Il s'agit d'une réunion, au consulat d'Algérie de Bobigny, entre Halim Benatallah, secrétaire d'Etat chargé de la Communauté algérienne à l'étranger, et des responsables d'associations islamiques algériennes en France.

"Le problème le plus soulevé par les représentants des associations est celui relatif aux associations religieuses marocaines qui semblent avoir pignon sur rue, déconstruisant systématiquement ce que les Algériens ont construit depuis des années. «Les Marocains cherchent à contrôler toutes les mosquées. Si l’on ne fait rien, on va directement dans le mur», a estimé Salah Mrabi, imam chargé de la région de Tours, Blois et d’Orléans. Un de ses confrères a relevé le problème auquel est confrontée la Mosquée de Paris, qui risque de tomber, tel un fruit mûr, entre les mains des Marocains après avoir été des années durant sous l’influence algérienne. [...]

De nombreux projets, comme la construction de mosquées ou d’écoles religieuses peinent à voir le bout du tunnel à cause du manque d’argent, contrairement au volontarisme financier de l’Etat marocain qui semble mettre tous les moyens pour imposer ses agendas religieux et son Islam en France. Convaincu du retard enregistré sur le terrain, M. Benatallah a promis une réponse rapide et à la mesure des difficultés sans cesse grandissantes. Il a assuré que l’Etat, qui a enfin découvert le poids de la communauté algérienne dans l’échiquier politique et électoral français, va se pencher sérieusement sur ces problèmes."

15:28 Écrit par Rachid Z dans Cultes, Europe, Islam et musulmans | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Andalussyat

Andalussyat

Double concert de musique arabo-andalouse

 

IMG_12721.jpg

 

La voix cristalline de Beihdja Rahal nous dévoilera les douze modes de la musique classique arabo-andalouse. Le maître du luth arabe Omar Metioui de Tanger et la chanteuse espagnole Begoña Olavide se retrouveront également dans ce répertoire séculaire.

Ce double concert est le premier d'une série Moussem consacrera à la musique arabo-andalouse, en collaboration avec BOZAR. Le genre est né dans le sud de l'Espagne mais avec l'expulsion des Arabes d'«al-Andalus», à partir de 1492, cette tradition musicale a disparu de la péninsule, non sans laisser des traces dans le développement de la musique folklorique du Sud de l'Espagne et du flamenco. Dans les pays du Maghreb, la tradition de la musique andalouse persiste. Jusqu'à aujourd'hui, cette musique est transmise oralement et enseignée aux générations futures.

Beihdja RAHAL, Beihdja Rahal chant arabo-andalou, kuitra - Nadje Hamma oud - Noureddine Aliane mandoline - Mokrane Boussaïd alto - Hocine Soudani darbouk

Omar Metioui & Begoña Olavide avec l'ensemble Rawâfid

Omar Metioui ‘ûd ramal, chant - Begoña Olavide psaltérion, chant - Said Belcadi chant, darbouka - Noureddin Acha nay - Mohammed Chokri rabel - Mohamed Hajjaj 'ûd médiéval, tar

Informations pratiques

Adresse : Rue Ravenstein, 23 - 1000 Bruxelles

Prix : 15,00 euro (sur place) - 12,00 euro (prévente)

Coproduction : Moussem (Centre nomade des arts)

Bozar Music - Avec le soutien du CCME

BOZAR info & tickets

+32 (0)2 507 82 00- info@bozar.be - www.bozar.bewww.bozarblog.be

Service de presse Moussem 

Han Zinzen

han@moussem.be 

+32 (0)3 286 88 52 - +32 (0)497 429 144

13:28 Écrit par Rachid Z dans Cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10 avril 2011

Les déboires du président de l’EMB

Les déboires du président de l’EMB

 

Semsettin Ugurlu.jpg

 

M.-C.R., Le Vif, le 08 avril 2011

Dans l’imbroglio de l’Exécutif des musulmans de Belgique, les déplacements en Libye du président de celui-ci, Semsettin Ugurlu, font jaser. Il s’y est rendu à trois reprises (2008, 2009 et… février 2011) à l’invitation de l’Association mondiale de l’appel islamique (Amai), une ONG caritative et religieuse créée par Muammar Kadhafi et qui réunissait chaque année, à Tripoli, les dirigeants musulmans du monde entier.

L’Amai a également parrainé un colloque à Anvers qui, fin octobre 2010, a fait l’apologie du fondamentalisme sous prétexte de parler de la «place de l’islam dans la nouvelle Europe». Le ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V) a refusé de prolonger le mandat des mandataires de l’EMB, incapables de s’entendre sur une formule de renouvellement crédible et sur l’indépendance des ambassades. Il va aussi réduire de moitié le financement (actuellement 450.000 euros) de cet EMB fantôme.

08 avril 2011

(Im)partialité de l’État

(Im)partialité de l’État

Selon les irrespectueux, méprisants et officiels représentants (CAL) d’une minorité laïque

IMG_11301.jpg

Les laïques intégristes, (im)partials donc, dans nos écoles publiques 

11 février 2011

Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?

Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?

L'Exécutif des Musulmans de Belgique s'apprête à remettre un dossier illégitime de renouvellement de l'EMB à Mr Stefaan de Clerck, Ministre de la Justice.

Les modalités futures, imposées sans concertation à toutes les composantes de la communauté musulmane, font la part belle à des associations dépendantes des pays d'origine.

 

En réaction à ce diktat, l'Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique* a élaboré un projet de renouvellement alternatif, démocratique, transparent, et qui vise à affranchir les musulmans de Belgique de la tutelle des pays d'origine en matière de gestion du temporel du culte.

 

Pour en savoir plus, l'ADMB vous invite à la présentation de son projet lors de la conférence de presse sur le thème : «Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?»

Quand ?

le lundi 14 février 2011 de 11h à 12h (accueil dès 10h30)

Où ?

Résidence Palace, salle Passage (Centre de Presse International)

Rue de la Loi 155 à 1040 Bruxelles (Métro Schuman).

Contact :

Isabelle PRAILE

Membre de l'ADMB

Vice-Présidente de l'EMB

0486/96.61.14.

isasoum@hotmail.com

*Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique (ADMB) est une plate-forme qui regroupe les forces vives de toutes les composantes de la communauté musulmane de Belgique sans distinction d’ethnie, de genre, ni d’écoles juridiques…L’ADMB a pour vocation de promouvoir un Organe Chef de Culte des Musulmans de Belgique représentatif, démocratique et indépendant de toute forme d’ingérence.

02 février 2011

"Silence dans les Rangs!"

"Silence dans les Rangs!"

 Faut-il être fou pour être prof ? Ce n'est pas nécessaire mais ça aide!  

silence dans les rangs.jpg

L’école va mal ?  L’école devient folle ?  "Silence dans les Rangs!"  tente le pari de “sauver“ l'enseignement. Un peu niais et exalté, Pierre Mathues perd les pédales et les rattrape. Tout passe à la moulinette du rire et de l'insolence : la rentrée, les réformes, les voyages scolaires, les collègues, les parents, les carnets de notes, les congés… 

Pierre Mathues est lui-même enseignant et ça se sent!  Conseiller pédagogique en Belgique, il anime des groupes de profs dans la “vraie vie“. Il est un professeur détaché de l'enseignement qui est chargé d'accompagner des réformes et d'animer des journées pédagogiques dans les écoles, de proposer de journées de formation pour les enseignants débutants, d'accompagner des groupes d'éducateurs, etc..

Une heure et quart (sans intercours !) dans l’univers impitoyable de l’école.  Enseignants, parents, élèves… Ce spectacle est pour vous: ne le manquez pas! 

Le spectacle "Silence dans les Rangs!" est un  “one man show“ qui cartonne depuis sa création en Belgique. Ecrit et joué par Pierre Mathues, mis en scène par Jean-Louis Danvoye, il est coproduit par la Province de Hainaut/Fabrique de Théâtre et le Centre culturel d'Herlaimont, avec la complicité d'Insolent.be  et les Tournées Art et Vie de la Communauté française de Belgique.  Il est très librement inspiré du  “Petit Manuel de savoir-vivre à l'usage des enseignants“, de Boris Seguin et Frédéric Teillard. On y entend les vraies voix de Bruno Coppens, Bernard Melchior, William Dunker, Amélie Nothomb.

Il tourne en séances tous publics et aussi en scolaires (journées pédagogiques, débats), en Belgique, en Suisse et en France.

www.silencedanslesrangs.be 

Infos

Dimanche 6 février à 15h au Centre culturel d'Auderghem.

Boulevard du Souverain 183 à 1160 Auderghem. Tél. : 02/660.03.03.

12:51 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Enseignements | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26 janvier 2011

Exécutif des musulmans : Tensions et nouvel agenda remis début février

Exécutif des musulmans

Tensions et nouvel agenda remis début février

Le Vif, le 24 janvier 2011

Un nouveau calendrier concernant le renouvellement de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) sera soumis au ministre de la Justice début février, a indiqué le président de l'EMB, Ugurlu Semsettin, à l'agence BELGA.

Ce calendrier fait suite au projet de renouvellement qui a été remis le 20 mai dernier à Stefaan De Clerck mais qui avait été jugé insuffisamment détaillé par ce dernier. "Notre projet ne sera pas approuvé par le gouvernement en affaires courantes mais par le prochain gouvernement formé. En attendant, le fonctionnement de l'Exécutif a été prolongé jusqu'au 31 mars 2011" et devrait l'être encore tant qu'aucun gouvernement n'aura été formé, afin d'"assurer la continuité", commente le président.

Le consensus qui a été trouvé au mois de mai, selon lequel les structures se baseront sur les lieux de cultes et non sur les différentes nationalités existantes au sein de la communauté musulmane, a été approuvé par les membres de l'Exécutif à la suite d'un vote, assure le président. Cependant la vice-présidente de l'EMB, Isabelle Praille, estime ne pas avoir été concertée. "Le dossier a été approuvé par le président mais n'a pas été soumis à l'approbation de l'assemblée générale ni par les membres de l'Exécutif, au nombre de 15 actuellement", lance-t-elle. "Ce projet est basé uniquement sur certaines mosquées et porté par des structures excluant la majeure partie des musulmans de Belgique", accuse-t-elle sur le blog de l'Alternative démocratique des musulmans de Belgique. Elle appelle à plus de transparence et à solliciter l'avis de toute la communauté musulmane pour plus de démocratie.

15:26 Écrit par Rachid Z dans Belgique, Cultes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22 décembre 2010

Orchestre Rafik El Maai

Orchestre Rafik El Maai

Concert de musique arabo-andalouse

Concert (9ième édition) organisée au Botanique par l'échevin (PS) Mohammed Jabbour...

Les Gnawas du Souk d'Hiver

Les Gnawas du Souk d'Hiver

Bruxelles-Ville, le 12 décembre 2010

18:03 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Concert Zyriab

Concert Zyriab

Quelques 250 invités, dont l’ambassadeur du Maroc, ont assisté au concert organisé le 02 décembre par Khalid Zeguendi (Le Maroxellois). Les magnifiques voix de Samia (interprétant Oum Kalthoum, la plus célèbre des cantatrices arabes), de Tazi, Abderrahim et Abdelbari accompagnaient l’orchestre Zyriab, un orchestre de musique classique arabe composé de remarquables musiciens (Lahcen Doukali, Abdelmajid Lamarti, Hassan Bouanani, Saïd Ousfour, Asaad Benabdellah, Brahim Tawfiq, Moustapha Ouaazizi, Noureddine Laarissi et Karim Lkia) …

17:54 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Concert Gospel

Concert Gospel

Pour la 4ième édition du Concert Gospel organisée dans l’Eglise Saint-Josse ce samedi 11 décembre, c’est avec les groupes Flanders Gospel Choir et La Nouvelle Jérusalem de Liège que l’organisateur de l’événement : Éric Jassin (CDH), échevin des Classes Moyennes et du Tourisme et président d’Atrium Saint-Josse, a fait danser les nombreux fidèles de la messe gospel de la soirée parmi lesquels le bourgmestre Jean Demmanez (PS), la ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, Brigitte Grouwels (CD&V), les échevins Mohammed Jabbour (PS), Hava Hardiclik (PS), Béatrice Meulemans (SP.A), le conseiller Farid Kessas (CDH), …

17:39 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Saint-Josse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26 novembre 2010

Zyriab Orchestra

Zyriab Orchestra 

Ziryab-1.jpg

Événement musical à ne pas manquer

Le Maroxellois organise un concert de musique classique arabe

Le meilleur de la musique classique arabe

Ce jeudi 02 décembre 2010

La soirée débutera à 20h00

Salle Dynastie

Chaussée de Mons, 251

1070 Anderlecht

Metro : Clemenceau

Contact réservation et prévente

0473/ 757 792 

Zyriab en préparation

Un moment exceptionnel ! 

Aperçu de l’art musical arabe magnifiquement exprimé par un talentueux Zyriab Orchestra. Un privilège, un véritable, un intense moment de bonheur… à partager

16:10 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17 novembre 2010

Le prochain Goncourt sera t-il attribué à un livre autoédité ?

Le prochain Goncourt sera t-il attribué à un livre autoédité ?

Par Karim Wadye Oumoussa, fondateur et dirigeant d’eBookPulp.com, le 16 novembre 2010

La présence d’un ouvrage autoédité dans la dernière sélection du Renaudot est un événement dont il faut mesurer la portée et l’éclairage de l’explosion des nouveaux modes de diffusion et de partage des livres depuis quelques années.

Certes, Marc-Edouard Nabe n’est pas un novice en matière d’écriture et sa démarche tient davantage de son anticonformisme et de son individualisme revendiqués. Il faut donc bien distinguer l’œuvre, l’auteur et ses modes de diffusion. Sur les deux premiers sujets, nous n’avons ni la compétence ni le souhait de commenter ; sur le troisième sujet, le débat peut très légitimement s’installer.

Aujourd’hui, sur les différentes plates-formes d’autoédition (assorties ou non de services d’impression à la demande) le volume de références, par nature hors des circuits traditionnels, se compte en dizaines de milliers d’ouvrages sous format électronique. Toute cette masse n’a aucunement vocation à concurrencer ni à supplanter les livres disponibles en librairies, et elle se distingue par l’énorme variété de ses contenus, à la qualité très disparate. C’est précisément le manque de repères, de distinctions et de prescriptions qui rend la perception de l’autoédition approximative et, par précaution, négative. Cela est renforcé par la tendance à confondre les outils de publication et de diffusion mis à disposition avec la qualité inégale des contenus disponibles.
 
A la différence du livre papier, le livre publié en ligne est bien souvent considéré comme une matière vivante, non fixée, susceptible d’être modifiée encore et encore. Pour parvenir à une forme finalisée, un manuscrit peut être remis encore et encore sur l’ouvrage et certains sites de publication en ligne comme le nôtre sont précisément pensés pour permettre aux premiers lecteurs de critiquer de manière constructive les ouvrages et de les porter ainsi à maturité. Nous avons donc fonction de laboratoire, d’atelier, d’espace d’accompagnement de l’écriture en mouvement où le seul intérêt des commentateurs est le plaisir de participer et d’échanger autour d’une aventure éditoriale singulière.
 
L’état d’esprit général qui prévaut dans les cercles littéraires qui décernent les prix de l’automne ne semble pas à priori en adéquation avec l’idée que demain pourraient prétendre à un prix des livres qui compteraient plus d’un auteur, qui serait le produit d’une communauté d’esprits bien davantage que le résultat d’une pratique isolée et individualiste de l’écriture. D’ailleurs, à l’instar de Marc-Edouard Nabe, ces livres sont déjà en gestation de-ci de-là, bien entendu invisibles de la quasi totalité des internautes, et permettre leur création en offrant les bonnes conditions techniques, est une fierté et un leitmotiv rares. On attend de la littérature qu’elle dise le Monde, lui donne sens et corps, l’embellisse par l’échange de connaissances, le colore et le rende accessible, même par le biais du plus étonnant imaginaire.
 
C’est plus qu’une conviction : l’évolution est en marche, demain un auteur ayant recours à l’autoédition et à la publication en ligne, suscitera sans nul doute l’intérêt des maisons d’édition traditionnelles et sera certainement couronné d’un prix prestigieux. Mieux, il parviendra à toucher le public aussi largement qu’un auteur de bestseller d’aujourd’hui. C’est tout l’intérêt des amoureux des Lettres de prendre la mesure et d’employer au mieux la gamme complète des outils numériques désormais disponibles.

20:56 Écrit par Rachid Z dans Cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nikemsi : Signe Ostensible

Nikemsi

Signe Ostensible

18:09 Écrit par Rachid Z dans Cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |