06 avril 2011

Ciné-débat : «La télé arrive»

Ciné-débat

«La télé arrive»

 

telvesayaja2-1.jpg

 

IRADA vous invite, samedi 9 avril 2011 à 16h30 au Centre Culturel Tunisien de Bruxelles, à la projection du film tunisien «La télé arrive».

La projection sera suivie d’un débat.

Entrée libre

Association IRADA

05 avril 2011

Conférences : Dynamique des courants fondamentalistes en Belgique et en Europe

Conférences

Dynamique des courants fondamentalistes en Belgique et en Europe 

Dans le cadre de son séminaire de sensibilisation à l'islam dans une perspective historique et sociopolitique, l’ASBL Dakira, en partenariat avec le CECID (ULB), a l'immense plaisir de vous inviter à un cycle de conférences :

«Les Frères musulmans en Belgique et en Europe: réislamisation, prédication et politique.»

Le 6 avril 2011

«Le salafisme en Europe: anatomie d'une mouvance plurielle et contradictoire.» 

Le 27 avril 2011

Avec Samir Amghar, docteur en sociologie de l’Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris, il a réalisé une thèse portant sur les dynamiques de réislamisation et les transformations de l’islamisme en Europe. Il est membre de l’Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde musulman à Paris (IISMM-EHESS). Actuellement, il est chercheur au Centre d’Etudes et de Recherches internationales à l’Université de Montréal.

Amghar Samir.jpg

Samir Amghar a, entre autres, dirigé la publication d’un ouvrage collectif intitulé Islamismes d’Occident. État des lieux et perspectives (Paris, Lignes de repères, 2006), dirigé un dossier de Maghreb-Machrek (194, hiver 2007/ 2008) et co-édité European Islam : The Challenges for Public Policy and Society (Bruxelles, CEPS/OSI, 2007). Auteur de plusieurs articles scientifiques sur l’islamisme et la réislamisation, il vient de publier un ouvrage s’intitulant L'islam militant en Europe (Infolio, 2011). 

Les 6 et 27 avril 2011 à 19h30

Auditoire: 1302 Bâtiment H (Campus du Solbosch-ULB) 

50, Av F. Roosevelt - 1050 Bruxelles

PAF: 5 €

Avec le soutien du FIPI

Réservation : dakiraasbl@hotmail.com

 

Myriem Amrani, Politologue

 

Leïla El Bachiri, Doctorante ULB

02 avril 2011

"Droit d'ingérence: droit du plus fort ?"

"Droit d'ingérence: droit du plus fort ?"

 

CE LUNDI 4 AVRIL à 20H15

 

AU UB5132 (Batiment U (entrée B - 5ème étage), Solbosch)

 

(Nous mettrons des flèches pour que vous puissiez vous y retrouver au cas ou) 

AVEC :

 

S. CHICHAH (assistant-chercheur en économie de la discrimination)

 

E. DAVID (professeur en droit international)

 

O. CORTEN (professeur en droit international public)

 

J. BRICMONT (professeur à l'UCL et essayiste)

 

PAF: 2 Euros

 

Au plaisir de vous y retrouver,

 

Au nom du Cercle des Etudiants Socialistes de l'ULB

Antoine Masquelin

Président des Etudiants Socialistes

24 mars 2011

Etre Gay et Musulman

Etre Gay et Musulman

Ce mardi 29 mars 2011, Mme Florence Bergeaud-Blackler (Chercheure à l’IREMAM et Visiting fellow at the School of Sociology and Social Policy - University of Nottingham) animera un séminaire sur le thème :

«Etre Gay et Musulman : positionnement des associations homosexuelles musulmanes dans le champ LGBT (Lesbien Gay Bisexuel Trans)»

La rencontre aura lieu de 12:30 à 14:00 à l'UCL, bâtiment J. Leclercq, local 93

Sera examinée la question des liens entre les gay muslims et le féminisme islamique : quels sont les parallèles que l’on peut établir entre les mouvements gays muslims et les féministes islamiques ? En quoi sont-ils comparables ? En quoi se distinguent-ils ? Pourquoi les gays musulmans s’intéressent-ils à la question de l’émancipation féminine ? Dans quelle mesure prennent-ils en exemples les féministes ? Quels sont leurs liens avec les mouvements LGBT, et les Queer ? Peut-on établir des liens entre le militantisme «gay muslim» et le «féminisme islamique» ?

La pertinence de ces questions sera évaluée à partir de pré-enquêtes réalisées à Paris et à Bruxelles ainsi que d’une revue de littérature récente anglophone et francophone sur les homosexuels et l’islam.

Nous espérons vous y voir nombreux.

Hanifa Touag, doctorante CISMOC

08 mars 2011

Pour un audit des créances européennes à l'égard de la Tunisie

Pour un audit des créances européennes à l'égard de la Tunisie

Appel des parlementaires européens et nationaux

Au moment où le dictateur Ben Ali est chassé du pouvoir le 14 janvier 2011, la Tunisie supporte une dette publique externe de 14,4 milliards de dollars. Cette dette constitue un obstacle important au développement du peuple tunisien puisque son remboursement (capital plus intérêts) accapare en moyenne, chaque année, l'équivalent de 6 budgets de la santé. Alors que Tunisie a besoin de mobiliser, de toute urgence, toutes ses ressources financières, afin de faire face aux nécessités de la situation actuelle, l'actuel gouverneur de la Banque centrale de Tunisie envisage d’affecter 577 millions d’euros du budget de l’État au remboursement du service de la dette publique extérieure pour l’année 2011.

Cet endettement n'a pas amélioré les conditions de vie de la population et la fortune accumulée par le clan Ben Ali en 23 ans de pouvoir démontre que d'importants détournements ont été effectués avec la complicité de certains créanciers.

A cela s'ajoute tous les remboursements effectués par la Tunisie sur sa dette publique extérieure. Selon les données de la Banque mondiale, la Tunisie a en effet remboursé, entre 1970 et 2009, 2,47 milliards de plus que ce qu'elle a emprunté sur la même période.

C'est pourquoi, nous parlementaires européens, élus aux niveaux national et européen, demandons la suspension immédiate du remboursement des créances européennes sur la Tunisie (avec gel des intérêts) et la mise en place d'un audit de ces créances. Cet audit, qui devra associer des représentants de la société civile comme l'a fait le gouvernement équatorien en 2007-2008, permettra de faire la lumière sur la destination des fonds empruntés, les circonstances qui entourent la conclusion des contrats de prêts, la contrepartie de ces prêts (les conditionnalités) ainsi que leurs impacts environnementaux, sociaux et économiques.

L'audit permettra ainsi d'identifier la part illégitime de la dette tunisienne, celle qui n'a pas profité à la population mais aussi d'éviter la formation d'un nouveau cycle d'endettement illégitime et insoutenable en responsabilisant les créanciers européens et le prochain gouvernement de Tunisie.

Ce 24 mars, conférence sur la dette odieuse de la Tunisie au Parlement européen.

Inscriptions ouvertes!?

Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde

345, avenue de l'Observatoire - 4000 Liège (Belgique) - +32 (0)4/226.62.85

"Impulser des alternatives radicales pour un développement socialement juste et respectueux de la nature"

Projection-débat : «ALORS, COMMENT VA LA RÉVOLUTION…?»

Projection-débat

«ALORS, COMMENT VA LA RÉVOLUTION…?»

tu1.jpg

Le cinéma d'Attac présente deux reportages sensationnels sur :

L’INSURRECTION TUNISIENNE «LE COMBAT DE LA DIGNITÉ» et «LA BATAILLE DE KASSERINE»

A l’Arenberg, le jeudi 17 mars à 20 heures 30 précises

Projection suivie dès 21 heures 30 du GRAND DÉBAT :

«ALORS, COMMENT VA LA RÉVOLUTION…?»

Avec notamment Selma BENKHELIFA avocate belgo-tunisienne et le juriste Raphaël EL GHRAIBI de retour de Tunis

22 février 2011

Ciné-débat : La fin de la pauvreté

Ciné-débat

La fin de la pauvreté

La-fin-de-la-pauvrete[1].jpg

Le prochain film au CINEDOMO, est celui de Philippe Diaz, et mets en perspective la crise économique et financière actuelle à travers 5 siècles de mondialisation.

Le film se demande si les véritables causes de la pauvreté ne viennent pas d’une orchestration des pays riches pour exploiter les plus pauvres, de l’époque coloniale à aujourd’hui. Les peuples qui luttent contre la pauvreté répondent, condamnant le colonialisme et ses conséquences : appropriation des terres, exploitation des ressources naturelles, dette, néolibéralisme, demande permanente de croissance et mise en place d’un système économique dans lequel 25% de la population mondiale utilise 85% des richesses. Des favelas d’Amérique Latine aux bidonvilles d’Afrique, des économistes de renom, des personnalités politiques et des acteurs sociaux révèlent comment les pays développés pillent la planète ; un saccage qui menace ses capacités à soutenir la vie et accroît toujours plus la pauvreté.

Notre invitée est Virginie de Romanet qui est membre du CADTM (Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers-Monde) lequel a participé au film à travers son président Eric Toussaint.

En espérant vous voir nombreux

Toutes les infos sur le blog : http://cinedomo.over-blog.com/

11:20 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16 février 2011

Joseph Kabila doit partir

 

Joseph Kabila doit partir

Très grande manifestation

Tous à Bruxelles samedi 19 février 2011

Rassemblement Porte de Namur à 14h00

Non au coup d’État constitutionnel

Parlement = 0

Gouvernement = 0

Sénat = 0

Justice = 0

(Information affichée à la sortie de la station Yser.) (Rachid Z)

14:40 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11 février 2011

Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?

Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?

L'Exécutif des Musulmans de Belgique s'apprête à remettre un dossier illégitime de renouvellement de l'EMB à Mr Stefaan de Clerck, Ministre de la Justice.

Les modalités futures, imposées sans concertation à toutes les composantes de la communauté musulmane, font la part belle à des associations dépendantes des pays d'origine.

 

En réaction à ce diktat, l'Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique* a élaboré un projet de renouvellement alternatif, démocratique, transparent, et qui vise à affranchir les musulmans de Belgique de la tutelle des pays d'origine en matière de gestion du temporel du culte.

 

Pour en savoir plus, l'ADMB vous invite à la présentation de son projet lors de la conférence de presse sur le thème : «Le futur EMB va-t-il être livré aux autorités étrangères ?»

Quand ?

le lundi 14 février 2011 de 11h à 12h (accueil dès 10h30)

Où ?

Résidence Palace, salle Passage (Centre de Presse International)

Rue de la Loi 155 à 1040 Bruxelles (Métro Schuman).

Contact :

Isabelle PRAILE

Membre de l'ADMB

Vice-Présidente de l'EMB

0486/96.61.14.

isasoum@hotmail.com

*Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique (ADMB) est une plate-forme qui regroupe les forces vives de toutes les composantes de la communauté musulmane de Belgique sans distinction d’ethnie, de genre, ni d’écoles juridiques…L’ADMB a pour vocation de promouvoir un Organe Chef de Culte des Musulmans de Belgique représentatif, démocratique et indépendant de toute forme d’ingérence.

10 février 2011

Tunisie : Appel pour un Comité Citoyen et Populaire

Tunisie

Le dictateur est parti, mais la dictature est toujours en place…

Appel pour un Comité Citoyen et Populaire

Nous sommes des citoyens tunisiens engagés qui lancent un appel à toute personne désireuse de soutenir le peuple tunisien, dans son combat pour la liberté et pour la dignité, à venir nous rejoindre pour former un Comité de Soutien à la Révolution.

Ce comité citoyen et populaire aura pour principal objectif d’apporter un soutien politique, logistique et communicationnel aux forces révolutionnaires en Tunisie (les comités populaires dans les différentes régions, Le Front du 14 janvier, les comités de base, etc.)

DIMANCHE 13/02/2011 à 14h00

Au Cercle littéraire Victor Hugo

106 Av Stalingrad. 1000 Bruxelles (Près de la Gare du Midi)

Venez affirmer votre opposition à l’actuel Gouvernement illégitime, votre exigence de la dissolution de tous les symboles de l’ancien régime tyrannique de Ben Ali (RCD, Parlement RCDiste, Police politique, etc.) et votre volonté d’un vrai Gouvernement d’Unité Nationale qui jouit de la confiance du peuple et qui représentera l’ensemble de la société civile (personnalités nationales, partis d’opposition, forces militantes, associatives et syndicales)

«Ils ont échoué parce qu'ils n'avaient pas commencé par le rêve.» W. Shakespeare

09 février 2011

«Décrypter les médias»

«Décrypter les médias» 

Vous êtes enseignant, éducateur, animateur socioculturel ou étudiant, et vous souhaitez :

développer vos compétences d'animation ; ouvrir ou continuer une réflexion sur les médias – comment en parler avec les jeunes ; augmenter vos connaissances sur les droits humains

La Ligue des droits de l'Homme asbl vous propose

Dans le cadre de son programme «Education aux droits humains» 

«Décrypter les médias»  

 

Une formation d’éducation aux médias : décoder et comprendre l’information.

Le samedi 26 et le dimanche 27 février 2011 au siège de la Ligue des droits de l’Homme, 22 rue du Boulet, 1000 Bruxelles.

AU PROGRAMME (sous réserve de modification)

Rencontres-discussion avec des professionnels ou non des médias (J-J Jespers, professeur à l’ULB, Hugues Dorzée, journaliste au soir, l’équipe du journal C4,…)

Ateliers sur le langage, internet, radios associatives, …

Inscription :
20 places disponibles – clôtures des inscriptions le 10 février 2011

Tarif : 30 € –  étudiants et personnes sans emploi : 10 €

Informations : formations@liguedh.be ou au  02 209 62 80

Cécile de Borman et Nicolas Vandenbroucke

Département Formations

Ligue des droits de l'Homme ASBL

22, rue du Boulet - 1000 Bruxelles

formations@liguedh.be  

07 février 2011

Colloque international : Grève générale – Rêve Général

Colloque international

Grève générale – Rêve Général

Espoirs de transformation sociale


10-11 et 12 Février 2011-01-21

Salle de vision (NB2VIS), Bibliothèque des sciences humaines,

Avenue Héger, ULB, Bruxelles


L’actualité de la grève générale se fait ressentir dans toute l’Europe. Ainsi, elle est présente dans la presse et dans les débats sociaux en Grèce au Portugal et plus récemment en Tunisie. Notre colloque se penchera donc sur l’origine d’un tel concept, sur les espoirs qu’il a pu porter et sur le sens de son actualité. Nous avons donc voulu nous pencher, plus globalement sur le concept de Grève générale.


Ainsi, dans la formation du mouvement ouvrier la grève générale a constitué un des principaux espoirs de changement fondamental de la société. Pour certains elle devait être un prélude insurrectionnel à la Révolution, pour d’autres elle constituait l’alternative pacifique. Elle devait également, à travers sa pratique, construire la puissance du mouvement ouvrier.


Le colloque se penchera d’abord sur la manière dont les “classiques” du mouvement ouvrier ont perçu cette possibilité d’action. Comment socialistes, anarchistes, communistes, sociaux-démocrates, syndicalistes… se sont-ils positionnés sur cette question ?


Par ailleurs, sur le plan international, des études de cas envisageront une série de grèves générales interprofessionnelles marquantes des XIXème et XXème siècles. Quel a été leur développement ? Quels ont été les obstacles auxquels elles se sont heurtées ? Quel sort a été réservé à leurs protagonistes ? Ont-elles porté des fruits directs ou indirects ? Et qu'en est-il des grèves générales en France et en Belgique et de leur couverture médiatique ?


Enfin, à travers des films et documentaires (présentés en collaboration avec “Le P’tit Ciné”) et un débat, la question finale sera de savoir si la grève générale a un avenir et, si oui, où et dans quelles circonstances.

Organisé par le Centre d'Histoire et de Sociologie des Gauches,

l’Institut Marcel Liebman, le Mundaneum et le p’tit ciné.

Entrée Gratuite

Informations et réservations : chsgauches@gmail.com

15:30 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01 février 2011

Conférence-débat : Comment exiger le respect de nos droits en tant que citoyens à part entière ?

Conférence-débat

 

Comment exiger le respect de nos droits en tant que citoyens à part entière ?

indigenes-1.jpg

CONFERENCE-DEBAT : "L'ETAT DES DROITS DE L’HOMME EN BELGIQUE"

CONFERENCE-DEBAT

"L'ETAT DES DROITS DE L’HOMME EN BELGIQUE"

Vendredi 18 février 2011 – de 18h à 20h

Maison de l’Union des anciens étudiants de l’ULB (1050 BXL)

A l’occasion de la 3ème édition de l’Etat des lieux des droits de l’Homme en Belgique, qui sera publié fin février dans la Revue Nouvelle

Le débat se prolongera autour d’un drink suivi d’un repas.

INSCRIPTION OBLIGATOIREPLACES LIMITEES

Programme et tarifs : cliquer ici

11:35 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21 janvier 2011

Tunisie censurée au Garcia Lorca

Tunisie censurée au Gracia Lorca

La "progressiste" association politique nommée Alternative à Bruxelles, composée de camarades du PSU (Maroc) et d'Izquierda Unida (Espagne), organisatrice ce jeudi 20 janvier au Garcia Lorca d'une soirée d'information sur la situation en Tunisie a préféré censurer les médias alternatifs...