07 mars 2012

2012 : année décisive pour le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales ?

2012

Année décisive pour le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales ?

sans-titre.png

18:00 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06 mars 2012

Un Toulousain veut chiffrer le vote blanc

Un Toulousain veut chiffrer le vote blanc 

LA DEPECHE, le 02 mars 2012

Et si le vote blanc avait enfin sa place en France ? C'est le défi que s'est lancé un Toulousain à quelques mois de la présidentielle. Cet ancien ingénieur informatique, se présentant sous le pseudonyme Ras-le-bol, a créé une plateforme internet pour recenser, dès le soir des élections «les votes pirates» comme il se plaît à dire.

Traduire les votes blancs, ou les votes nuls. Son idée est simple, il cherche pour chaque bureau de vote quelqu'un qui s'engagerait à participer au dépouillement final. Rentrée chez elle, cette même personne pourrait ainsi mettre en ligne sur la plateforme le nombre de votes blancs ou nuls recensés dans son secteur. Ras-le-bol le concède, son projet est ambitieux : «En France, on compte plus de 50 000 bureaux de vote, je cherche donc 50 000 volontaires près à participer à l'aventure». Après un décompte minutieux de tous les points de vote de l'hexagone, Ras-le-bol attend à présent les volontaires. «Pour l'instant on est 19, mais le site internet est très jeune, il faut encore un peu de temps». Partisan de gauche, il avoue qu'il s'agit au départ de faire reconnaître son propre vote : «Si l'incohérence des politiques me rebute, m'abstenir de voter n'est certainement pas la solution. Mais voter blanc aujourd'hui revient quasiment au même».

La bataille pour la reconnaissance du vote blanc n'est pas nouvelle. D'ailleurs le parti de vote blanc soutient cette action, unique en son genre. Mais cette fois-ci, il s'agit de faire bouger les lignes avec la participation du plus grand nombre. «Je conçois que ce projet est utopique, mais on est en 2012, et rien n'a été fait pour reconnaître le vote de ces citoyens qui ont conscience de l'importance du droit de vote, mais qui ne se reconnaissent plus dans la politique actuelle».

10:44 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Elections communales 2012 : Formation sur le vote des étrangers

Elections communales 2012

Formation sur le vote des étrangers

En prévision des élections communales du 14 octobre 2012, le CBAI organise des formations de sensibilisation aux enjeux du vote des étrangers européens et non-européens.

Elles sont destinées aux animateurs d’associations, d’institutions ou de services publics qui souhaitent s’investir dans l’information et l’accompagnement aux étrangers qui peuvent s’inscrire sur la liste des électeurs aux élections communales.

Ces formations aborderont des aspects théoriques (historiques, législatifs) et pratiques (les formalités d’inscription, la mise sur pied de projets spécifiques…) et auront une durée de 3h ou de 6h par groupe.

La formation de 6h approfondira  les parties pratiques et se penchera sur les différents outils d’animations à la citoyenneté existants.

Contenu

Après un bref rappel historique des enjeux que représente le vote des étrangers européens et non-européens, particulièrement à Bruxelles, nous nous pencherons sur la thématique du droit de vote (rappel de son histoire, chiffres des populations étrangères dans les communes bruxelloises) et susciterons le débat et la réflexion au sein du groupe de participants.

Le formateur apportera un éclairage sur le fonctionnement des communes, les rôles du conseil communal et de leurs conseillers, du collège des bourgmestres et échevins. Il présentera les différentes tendances politiques en Belgique et les enjeux du vote des populations étrangères au regard de leur poids par commune. Il expliquera ou rappellera aussi les conditions à remplir et les modalités d'inscription en tant qu'électeur aux prochaines élections communales du 14 octobre 2012 et reviendra sur les chiffres de participation de 2006 et les comportements électoraux constatés.

Nous échangerons des outils et des pratiques d'animations autour des élections communales et répondrons aux questions que se posent des participants et à travers eux leur public qui sera amené prochainement à voter aux élections communales.

Des formations en néerlandais peuvent être proposées sur demande.

Dates

Demi-journée (information)

Lundi 19 mars de 18h à 21h - Mercredi 21 mars de 14h à 17h - Mercredi 28 mars de 10h à 13h

Journée complète (information + outils d’animation) de 10h à 13h et de 14h à 17h

Mercredi 14 mars - Vendredi 16 mars - Vendredi 23 mars - Lundi 26 mars - Jeudi 12 avril

L’inscription est gratuite

Inscriptions :

Graziella Cutaia - 02 289 70 61 – graziella.cutaia@cbai.be

Infos:

 Pascal Peerboom - 02 289 70 67 – pascal.peerboom@cbai.be

 Massimo Bortolini - 02 289 70 52 – massimo.bortolini@cbai.be

26 février 2012

Parti du Vote Blanc - Vidéo de Présentation

Parti du Vote Blanc

Vidéo de Présentation

21:29 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Moralisation politique

Moralisation politique

Résumé des propositions émises par F. Bayrou

1. Fixation des règles de composition d'un gouvernement resserré de moins de 20 ministres

2. Cumul des mandats "interdit" pour les députés dès les législatives de juin, "limité"pour les sénateurs

3. Délégation de vote supprimée et donc présence obligatoire des députés pour voter les lois; tous les votes seront publics

4. Fixation des principes d'une nouvelle loi électorale et d'une nouvelle composition de l'Assemblée nationale : nombre des députés diminué d'un tiers, "de l'ordre de 400" au lieu de 577 aujourd'hui, élus pour trois-quarts au scrutin majoritaire actuel et pour le quart restant à la proportionnelle. Réduction du nombre de sièges applicable au Sénat.

5. Reconnaissance du vote blanc à toutes les élections

6. Obligation effective de parité hommes-femmes (Proposition que j’estime antidémocratique. Pourquoi ne pas également imposer une «obligation effective» de parité ethnique ou confessionnelle ou encore générationnelle  !?) (Rachid Z)

7. Suppression de "la myriade de micro-partis individuels ou de complaisance"

8. Définition du conflit d'intérêts pour les responsables politiques, pour les hauts fonctionnaires (obligation de déclaration publique des intérêts privés avant l'entrée dans la fonction et lors de toute modification, fixation des incompatibilités), création d'une Autorité de déontologie de la vie publique pouvant être saisie par les citoyens

9. Interdiction du retour dans la vie publique des élus condamnés pour corruption

10. Indépendance de la justice. Le ministre de la justice aura un statut particulier. Sa nomination, proposée par le duo exécutif, devra être soumise à l'approbation d'une majorité qualifiée du Parlement, devant qui il sera individuellement responsable et par qui il pourra être censuré. C'est lui qui conduira au nom du gouvernement la politique pénale de la nation

11. Indépendance des médias. Abrogation de la procédure "scandaleuse" qui fait de la nomination des présidents de l'audiovisuel public l'apanage personnel du chef de l'Etat

12. Procédure nouvelle pour éviter les nominations de complaisance et les soumettre à une approbation du Parlement et non pas à la "pseudo-approbation" actuelle

18 février 2012

Toujours aucune extradition de détenus vers le Maroc

Toujours aucune extradition de détenus vers le Maroc

Le Soir, le 17 février 2012

Depuis le 1er mai 2011, la Belgique peut extrader vers le Maroc les détenus marocains pour qu'ils purgent leur peine dans leur pays d'origine. Mais aucune extradition n'a été réalisée en 9 mois.

Cette possibilité d'extradition vers le Maroc revient dans l'actualité dans le cadre du cas de Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium, groupuscule extrémiste musulman.

Le procureur général d'Anvers a en effet demandé que M. Belkacem soit déchu de sa nationalité belge, écrivent Gazet van Antwerpen et La Dernière Heure.

Si cette procédure de déchéance de nationalité devait aboutir, l'homme pourrait alors être extradé vers le Maroc.

Mais la Justice reconnaît qu'aucun détenu n'a jusqu'à présent été extradé vers le Maroc. La procédure accuse du retard. «À cause surtout des élections au Maroc, organisées fin novembre de l'année dernière», explique Koen Peumans du SPF Justice. «Nous avons déjà envoyé 13 dossiers au gouvernement l'an dernier. Et d'autres suivront bientôt.» Selon M. Peumans, la mise en œuvre d'un accord bilatéral prend toujours plusieurs mois.

Au total, environ 1.200 personnes de nationalité marocaine sont détenues dans des prisons belges. Toutes n'entrent pas en ligne de compte pour une extradition. La Belgique n'extradera que maximum 190 prisonniers marocains vers leur pays d'origine. La date des premières extraditions n'est pas encore connue.

00:39 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17 février 2012

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février

Organisée par : Le mouvement des jeunes du 20 février Belgique, La coordination de soutien au 20 février et Le 20 février Flandre

3ème partie : Fouad Lahssaini

19:35 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16 février 2012

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février (2)

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février (2)

Organisée par : Le mouvement des jeunes du 20 février Belgique , La coordination de soutien au 20 février et Le 20 février Flandre

2ème partie : Aziz Sidi

(Excellente intervention !) (Rachid Z)

14:43 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février

Conférence sur l'immigration marocaine de Belgique et le Mouvement du 20 février

Organisée par : Le mouvement des jeunes du 20 février Belgique , La coordination de soutien au 20 février et Le 20 février Flandre

1ère partie : Hassan Bousetta

Serge July : "Le fantasme du "vote juif""

Serge July
"Le fantasme du "vote juif""

15 février 2012

Appel pour une initiative citoyenne des musulmans de France

Appel pour une initiative citoyenne des musulmans de France

Oumma.com, le 14 février 2012

Comme les générations qui nous ont précédés ont écrit quelques-unes des pages de l’histoire de ce pays, les signataires de cet Appel souhaitent affirmer leur volonté de participer à l’avenir de la France.

Nous appelons les candidat(e)s à la présidence de la République Française à faire de la devise de ce pays «Liberté, Egalité, Fraternité» une réalité pour chacun plutôt qu’un vestige sur le fronton des mairies.

Nous les invitons, en ces temps difficiles, à être des facteurs d’unité entre les citoyens, dans le respect inconditionnel de leurs origines, de leurs opinions ou de leurs convictions religieuses.

Nous leur demandons de prendre position, de la manière la plus ferme, contre tout discours, toute idée ou tout slogan qui viserait à monter les Français les uns contre les autres, en faisant notamment de l’islam et des musulmans les boucs émissaires des maux que connaît notre société.

Sous l’impulsion du candidat élu, le prochain gouvernement aura à cœur de lutter sans équivoque contre l’islamophobie, les discriminations et les crimes de haine perpétrés à l’encontre des musulmans de France.

La France traverse aujourd’hui une période difficile et subit une crise économique, sociale et morale sans précédent qui requiert, de la part des responsables politiques, courage et dignité. Le nouveau président devra ainsi faire face à ces défis tout en se portant garant de la cohésion nationale.

Nous, musulmans de France, sommes porteurs d’une foi qui élève, responsabilise et mène à la rencontre et au respect de l’Autre. Comme nos concitoyens, nous aspirons à contribuer à une société plus juste, plus égalitaire et plus respectueuse des différences de chacun. Aussi, cette initiative se propose de mettre en place une dynamique appelée à perdurer au-delà des échéances présidentielles pour permettre aux citoyens musulmans de France de rester actif dans le débat social.

C’est dans cette approche constructive que nous proposons de recueillir, durant les 10 semaines à venir les remarques, propositions et inquiétudes des Français musulmans sur la situation que traverse le pays. Elles seront ensuite synthétisées et soumises aux candidats afin qu’ils se prononcent, offrant ainsi aux citoyens, transparence et clarté dans leur choix électoral.

Nous appelons enfin tous ceux, associations, mouvements, organisations ou simples citoyen(ne)s, qui souhaitent participer à cette initiative prometteuse, à se joindre à nous en prenant part à cet Appel.

Les initiateurs de l'Appel :

Collectif Contre l'Islamophobie en France -CCIF- ; Collectif des Musulmans de France -CMF- ; Etudiants Musulmans de France -EMF- ; Jeunes Musulmans de France -JMF- ; Union des Organisations Islamiques de France -UOIF-.

Quelques commentaires suscités par l’Appel des représentants de ces groupes musulmans

Anonyme : "Une sorte de CRIF a l'Arabe, du communautarisme tout ça, mon vote je sais où il va et pour qui, mes décisions m'appartiennent, je suis libre".

Khaled : "Les musulmans ne devraient tout simplement pas voter, étant donné les partis qui sont représentés : Ils ne défendent et ne représentent aucun musulman et aucun parti ne représente l'islam..., car dans le Coran, dans la sourate Consultation, Allah nous dit clairement : ''Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : "établissez la religion; et n'en faites pas un sujet de division". Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent.''

Dans la même sourate il y'a aussi : Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises ? Or, si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. Les injustes auront certes un châtiment douloureux. Ce n'est pas à nous les musulmans de décider des futurs lois du pays."

Abdelkader : "«Cette teneur [utopique], ce sont les droits de l’homme, et, si elle a un goût de revenez-y, c’est qu’il n’y a rien eu jusqu’ici dans l’histoire qui fût aussi limité et entravé, par sa base, et aussi humainement anticipateur par ses postulats. Liberté, Égalité, Fraternité – l’orthopédie, telle qu’on l’a tentée, de la marche debout, de la fierté humaine – renvoie bien au-delà de l’horizon bourgeois.» E. Bloch (1961)"

13 février 2012

L'immigration marocaine en Belgique et le mouvement du 20 février

L'immigration marocaine en Belgique et le mouvement du 20 février

Clip de la conférence du 10 février 2012 à Bruxelles

23:26 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté, Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10 février 2012

"Les Collabeurs"

"Les Collabeurs"

Texte de Marc-Edouard Nabe

12:52 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

06 février 2012

Avanti Brusselers

Avanti Brusselers

En avant ! Vooruit ! Let's go !

Comment participez à des initiatives qui créent des liens entre les différentes composantes de la population bruxelloise ?

Compte-rendu du Colloque organisé le 19 janvier 2012 aux Halles Saint-Géry

http://www.aula-magna.eu/19012012.html

15:10 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02 février 2012

Condidentialité et secret professionnel

Condidentialité et secret professionnel

L'été dernier, le parlement modifiait l'article 458bis du Code pénal. Cela nous a amené à diffuser une version mise à jour du livret Temps d'arrêt Confidentialité et secret professionnel d'Edwige Barthélemi, Claire Meersseman et Jean-François Servais

Cette modification est entrée en vigueur via la publication ce 20 janvier 2012 de la loi du 30 novembre 2011 "modifiant la législation en ce qui concerne l'amélioration de l'approche des abus sexuels et des faits de pédophilie dans une relation d'autorité"

A cette occasion, Lucien Nouwynck, Avocat général près la cour d’appel de Bruxelles, a également mis à jour son article de référence "La position des différents intervenants psycho-médico-sociaux face au secret professionnel dans le travail avec les justiciables"

Les changements portent principalement sur les points suivants:

 - l'intérêt des victimes, pages 16 et suivantes;

 - le travail sous mandat et l'expertise, p. 22 et suivantes;

 - les cas où la loi oblige ou autorise à révéler les secrets, p. 28 suivantes;

 - l'état de nécessité, p. 34 et suivantes (intégrant le nouvel article 458bis du Code pénal).

11:30 Écrit par Rachid Z dans Citoyenneté, Enseignements | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |