18 avril 2013

Conseil Supérieur des Oulémas : peine de mort pour les Marocains musulmans qui changent de religion

Conseil Supérieur des Oulémas

Peine de mort pour les Marocains musulmans qui changent de religion

photo conseil oulemas.jpg

Lakome, le 16 avril 2013

L'institution présidée par Mohammed VI, "Commandeur des croyants", vient d'émettre une fatwa affirmant que le musulman qui change de croyance (règle de l'apostasie) mérite la peine de mort, selon le quotidien "Akhbar Al Youm".

Selon le quotidien "Akhbar Al Youm" de ce mardi, le Conseil supérieur des Oulémas vient d'émettre une fatwa interdisant aux musulmans la liberté de croyance (déjà interdite par le code pénal marocain). Cette fatwa a été sollicitée par la délégation ministérielle des droits de l'Homme, dirigée par El Mahjoub El Haiba, dans le cadre de la préparation du rapport périodique relatif aux droits civiques et politiques.

Le journal ajoute que le Conseil des Oulémas a émis cet «avis juridique» comme réponse officielle à la délégation interministérielle, affirmant que le musulman qui change de croyance (règle de l'apostasie) mérite la peine de mort.

Actualisation : les explications du Conseil des Oulémas

Les commentaires sont fermés.