27 mars 2013

Emir Kir ? «Il chloroforme la commune…»

Emir Kir ? «Il chloroforme la commune…»

Guy Bernard, le 25 mars 2013

Relayant un sentiment répandu, Geoffroy Clerckx (MR) fustige La Pravda de l’Emirat

Seul le beau, le grand, le radieux Emir Kir trône en majesté à la troisième page […]. Tout va bien, citoyens de Saint-Josse ! Notre guide veille sur vous.

Cynique, drôle, Geoffroy Clerckx (MR), brûlera - symboliquement -, ce soir, au conseil, ce Joske que le néomaïeur PS a renommé 1210. De l’opposition, le libéral assimile ce mensuel de papier à la Pravda de l’EmiratDans le numéro de février, on a même eu droit à son CV, relate le leader du Mouvement réformateur local.De la propagande électorale à la gloire de notre nouveau leader !, ricane-t-il.

Cette apologie du Premier Tennoodois dans un journal communal, de surcroît privé de toute trace de l’opposition (et même, plus fort, de place pour les échevins de l’équipe Kir) fait jaser. En dehors du seul sérail, d’ailleurs. Il est fou !, entend-on ça et là, à propos de ce Kir que beaucoup voient se prendre pour plus royal qu’il n’est.

Ces pratiques rédactionnelles, monsieur Kir, sont d’un autre temps. Ce n’est pas la transparence dont vous vous faites le chantre, claironnera un Geoffroy Clerckx constructif.

Kir chloroforme la commune, s’indigne derechef Thierry Balsat (indépendant), outré d’un accès durci à la maison communale. “J’en arriverais à regretter mon vieil ennemi, Jean Demannez…

Les commentaires sont fermés.