22 mars 2013

Conférence Reconstruction de la collectivité juive à Bruxelles au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Conférence

Reconstruction de la collectivité juive à Bruxelles au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Institutions, acteurs et enjeux

Par M. Arnaud BOZZINI, docteur en Histoire de l’Université Libre de Bruxelles.

Alors que le silence s’était fait grand au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Shoah a été depuis trois décennies investie par la recherche historique. Le constat est toutefois bien différent pour la période de la reconstruction des collectivités juives après 1945 qui demeure en grande partie absente de l’historiographie contemporaine. Or, le séisme que constitue la Shoah incite à analyser les divers processus qui se mettent en place et qui visent à terme à la reconstruction de la collectivité juive de Belgique. Ce cycle de conférences ici proposé, souhaite identifier et analyser aussi bien les enjeux majeurs auxquels la collectivité juive fait face après la Libération que les réponses spécifiques apportées durant une décennie-charnière dans l'histoire des Juifs de Belgique.

"Une collectivité en reconstruction"

Cette conférence esquissera une typologie socio-politique qui cerne les débats qui animent la "rue juive" au lendemain de la Seconde Guerre. L’intention est d’offrir un tableau circonstancié des lignes de force des tentatives de retour à la normale et du processus de réinsertion. L'investissement pour le devenir de la jeunesse juive est central dans ce processus.

"La mémoire de la Résistance juive"  et  "Le renouveau de la culture juive"

Les deux conférences suivantes portent sur des aspects fondamentaux  du processus de reconstruction et de redéploiement de la collectivité juive bruxelloise. La promotion d'une culture yiddish populaire et sécularisée d'une part et la valorisation de la participation juive à la Résistance civile et armée sont deux objets (et agents) implicites mais fondamentaux de la reconstruction. Ces deux volets qui mettent en lumière le processus de constitution d'une image de soi à revaloriser après les années de persécution, feront l’objet d’une analyse circonstanciée.

"L’idéologie à l’épreuve de la reconstruction"

La dernière conférence de ce cycle, interrogera la période de la reconstruction sous l'angle de l'engagement politique. Dans cette réflexion sur l'investissement politique comme moteur de reconstruction, l’analyse se portera plus spécifiquement et à titre d’illustration sur la participation à ce processus du milieu juif progressiste et communiste bruxellois. Notre exposé mettra en lumière la manière dont l'engagement politique dans ses applications concrètes peut être un facteur de revalorisation et de reconstruction de soi et de sa collectivité.

Mardis, de 19h à 21h, du 16 avril au 7 mai

Institut d’Etudes du Judaïsme

CONFÉRENCES

02 650 33 48 – iej@ulb.ac.be

17 av. Roosevelt, 1050 Bruxelles.

13:49 Écrit par Rachid Z | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.