19 mars 2013

Nuit de sexe rue d’Aerschot

Nuit de sexe rue d’Aerschot

Gilbert Dupont, le 11 mars 2013

Quatre Français interpellés pour avoir ensuite volé des petits pains au chocolat

Après une nuit passée à la rue d’Aerschot dans les bars dont la réputation a manifestement atteint Paris, ils se sont retrouvés samedi matin à court d’essence et sans argent pour rentrer en France. Ils ont alors trouvé comme solution de faire le plein sans payer dans une station-service et de voler des petits pains au chocolat. C’est là, à Forest, que l’aventure s’est arrêtée.

Ils avaient voulu faire la fiesta : ils ont expliqué à la police que la nuit avec les filles de la rue d’Aerschot a vraiment tenu ses promesses : Bruxelles vaut le déplacement. Ils s’étaient cotisés pour les frais d’essence mais, au petit matin, les portefeuilles étaient vides. Aussi vides que le réservoir de leur Clio et que leurs estomacs

La différence est grande entre le malheureux qui vole une tranche de pain parce qu’il a faim et des jeunes qui volent des pains au chocolat parce qu’ils ont tout dépensé avec des filles de joie”, explique le substitut Julien Moinil, porte-parole de service samedi au parquet de Bruxelles.

Les quatre avaient été filmés dans la station-service. Les vidéos en montrent deux qui choisissent les viennoiseries dans les rayons tandis que les deux autres, restés sur le parking, surveillent la Clio.

Les Parisiens ont été interpellés à Forest par la police de la zone Midi. Un vol alimentaire classique n’aurait pas justifié qu’ils soient privés de liberté : dans ce cas, ils ont été menottés et déférés au parquet.

Le parquet de Bruxelles avait appris entre-temps en France que plusieurs étaient déjà connus là-bas pour recel, usurpation d’identité, etc.

13:58 Écrit par Rachid Z | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.