19 mars 2013

Maroc : De plus en plus de jeunes marocains de confession juive vont étudier en Israël

De plus en plus de jeunes marocains de confession juive vont étudier en Israël

Par Hanane Jazouani, le 18 mars 2013

Une fois le baccalauréat en poche, de plus en plus de parents marocains de confession juive décident d'envoyer leurs enfants étudier, non pas en France ou aux USA, mais plutôt en Israël afin de suivre des études dans le domaine des hautes technologies et d'y recevoir un enseignement religieux.

Aujourd’hui, la communauté juive marocaine vivant au royaume est estimée à environ 2000 à 3000 personnes. De plus en plus de parents de cette communauté décident d’envoyer leurs enfants, particulièrement leurs fils, étudier dans des universités israéliennes, et ce après leur baccalauréat, rapporte le site Ynetnews.com hier, dans un article datant du dimanche 17 mars.

Etudier la Torah et décrocher un diplôme

Depuis le début de cette année, 13 jeunes Marocains étudient à The Machon Lev Academic Institution à l’Ecole Supérieure de Haute Technologie de Jerusalem dont l’objectif est d’«approfondir les connaissances juives des étudiants et les aider à vivre une vie familiale et professionnelle empreinte de Torah (...) d’éduquer de jeunes professionnels afin qu'ils deviennent des leaders juifs en Israël et en diaspora.», précise le site internet de l’établissement. De plus, le site donne plus de précisions sur l'avenir de ces jeunes étudiants : "Le Ma'hon Lev est une institution vitale pour le pays, en particulier pour Tsahal. La majeure partie des étudiants de JCT sert dans l'armée, souvent avec des grades élevés et pas seulement dans la réserve (milouim). Leurs qualifications en font des officiers très recherchés par l'armée de l'air, la marine et toutes les autres composantes de l'armée (...) Ils n'y font pas seulement carrière, mais y voient un engagement personnel pour le bien de l'Etat d'Israel".

L’Ecole délivre ainsi aux étudiants des diplômes supérieurs (degrees et masters) en haute technologie pour devenir, par exemple, ingénieur électronique, ingénieur informatique, ingénieur en optique ou chimiste. En plus des cours théoriques et pratiques quotidiens, des cours sur le judaïsme leur sont également proposés pour approfondir leurs connaissances sur leur religion.

Pas de retour au Maroc

Alors que 72% des étudiants marocains partis étudier en France rêve un jour de rentrer dans leur pays d’origine pour contribuer au développement économique du pays, d’après une étude réalisée par Careers in Morocco, en partenariat avec le Club France Maroc et la fondation Académia, publiée en 2012, ces étudiants marocains de confession juive, eux, sont bien décidés à s’installer en Israël pour de bon et à mettre une croix sur le Maroc.

«Il n’y a pas d’avenir pour nous au Maroc !», lance un étudiant en comptabilité prénommé Yitzhak. «Si je suis venu en Israël c’est parce que je vois mon avenir ici et je me vois fonder une famille ici», ajoute-t-il. Pourquoi le Maroc n’offre-t-il pas d’avenir pour ce jeune étudiant ? Que reprochent ces jeunes au Maroc ? Hélas, l’article ne le mentionne pas, préférant au contraire diaboliser le royaume en affirmant que ces jeunes doivent transiter par plusieurs pays étrangers avant d’arriver en Israël, afin que "les autorités marocaines ne connaissent pas leur destination finale".

De leur côté, la direction et le personnel de The Machon Lev Academic Institution se réjouissent de l’arrivée de ces étudiants. «Les étudiants qui viennent du Maroc s’intégrent très vite dans l’établissement. Ils ont réussi très vite à s’habituer à la langue et à la mentalité des autres étudiants», conclut Noah Dana Picard, le président de l’établissement.

02:24 Écrit par Rachid Z dans Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

13 étudiants marocains ont rejoint Israël pour des formations en haute Technologie

Larbi Amine, le 11 mars 2013

Jérusalem : Ils sont 13 jeunes marocains, enfants de familles marocaines de confession juive, qui ont rejoint cette année, un cursus de formation en High-tech à l’institut Lev de Jérusalem.

Au Lev Institue de Jerusalem, se sont inscris 13 étudiants marocains de confession juive, pour des cursus de formation en Haute technologie.

Selon le journal israélien Yediot Aharonot, les 13 de cette année ont rejoint 25 autres étudiants marocains de la même confession, venus l’année dernière pour le même cursus.

Selon le journal israélien, qui a mené enquête auprès de ces étudiants marocains, leurs familles au Maroc, leur ont préféré de poursuivre leurs hautes études, en Israël pour différentes raisons, d’abord parce que le secteur High-tech à l’Etat hébreu, et parmi les meilleurs au monde, et parce que au Lev Institute, la formation est double, scientifique technologique et théologique religieuse.

A cela Yediot Aharonot a ajouté, que nombre de ses étudiants marocains, auraient dit leur souhait de s’établir définitivement après leurs études, en Israël, le journal leur a fait dire, ne voir rien de bons à leur avenir au Maroc.

La même source médiatique israélienne a argué que les familles marocaines désireuses d’envoyer leur enfants étudier en Israël, se voient obliger de leur faire faire des correspondances, via des aéroports européens, avant d’arriver en Israël, et ce afin de camoufler leur voyage, de peur des tracasseries administratives à leur retour au Maroc.

Pour les mêmes raisons, prétend le journal israelien, les autorités israéliennes, éviteraient soigneusement de cacheter leurs passeports marocains à leur entrée en Israël.

A noter que le Lev Institute est une école d'ingénieurs pour, exclusivement, les étudiants mâles, les filles n’y sont pas admises.

Écrit par : Rachid Z | 19 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.