14 mars 2013

Money, money, money, it’s a bitch man world !

Money, money, money, it’s a bitch man world !

Thikem, le 13 mars 2013

Du désaccord entre le MR et le CD&V, on voit apparaître diverses informations intéressantes, comme celle des garanties étendues données aux coopérateurs Arco, afin de leur permettre de récupérer leur mise dans le naufrage Dexia. Et, à cette révélation, certains se mettent à parler de magouilles et de corruptions arbitrées par les hommes politiques.

Ca vous étonne vraiment ?

«La corruption est l’abus d’un pouvoir confié, à des fins privées» (Transparency International). Cela se pratique tous les jours en Belgique, à tous les niveaux de pouvoir et dans tous les partis, c’est dans les moeurs et les Belges s’en foutent, en profitent ou laissent faire sans réagir.

Si des ministres CD&V ou des membres de leurs Cabinets (ou de leurs familles) vont profiter de cette extension, on pourra certainement parler de corruption. Cependant, tous ces politiciens véreux n’ont pas trop à s’en faire, la corruption n’est quasi jamais sanctionnée en Belgique, on va faire traîner les choses jusqu’à péremption, on va peut-être créer une nième commission inutile qui concluera qu’il n’y a aucune malversation ou on va trouver des boucs émissaires. L’histoire se répète.

Et ce sera finalement le contribuable qui paiera, tant qu’il n’imposera pas à la politique sa vision transparente de la démocratie.

Les commentaires sont fermés.