26 février 2013

A propos de cannibalisme et d'Ilias Azaouaj

A propos de cannibalisme et d'Ilias Azaouaj

 "Voici comment parle les hypocrites : il préfère parler sur son frère Abu Imran que de condamné l'acte des policiers sur la sœur en niqab..."

00:29 Écrit par Rachid Z dans Belgique, Islam et musulmans | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Message à Ilias Azouaj, ce «shakem» servile

IslametInfo

Comme chacun sait, la loi anti niqab sévit aussi bien en France qu’en Belgique et cela depuis plus d’un an.
Cette loi contredit certes la loi divine mais également le texte fondateur des constitutions européennes à savoir « La Déclaration Des Droits De L’Homme ».

Ainsi toute personne musulmane ou non musulmane contrevenant à ce texte liberticide ne fait qu’entrer en résistance face au tyran étatique (taghout).

Son action est donc légitime devant son Seigneur mais également face à toutes les cours internationales de justice.
C’est pourquoi des juristes, des intellectuels, des féministes, des chrétiens, des juifs se sont élevés pour dénoncer ce texte scélérat.

Pendant ce temps vous avez pu constater, comme nous, le silence assourdissant des prêcheurs quelque soit leur voie ou leur méthode.

Ces gens à l’éloquence si facile en matière de conseils ont su se faire discrets quand il aurait fallu dénoncer sans vergogne la lâcheté et l’iniquité des pouvoirs belges et français.

Leur courage s’arrêtant à leur barbe, vous avez pu constater comme nous à quel point cette question les a laissé sans voix…

Dans le cas en présence, une femme portant le niqab a été gravement violentée par les policiers belges, à tel point que ces derniers craignant sa mort, l’ont transportée en urgence à l’hôpital dans un état dramatique.
Nous ne relaterons pas ici les humiliations subies par celle-ci…

Voilà alors qu’ont explosé des violences dans la ville de Molenbeek suite à une véritable tentative de meurtre à l’encontre d’une femme, nous le rappelons, sans défense.

Révolte, nous le disons, il y a eu, et cela en réponse au lynchage commis sur une femme, menottée, dans un commissariat.

Sans aucun doute cette affaire eut du être exploitée avec plus de finesse afin de faire abroger cette loi islamophobe.
Mais en aucun cas, les agissements des policiers ne peuvent être excusés ou justifiés et ce quelque soit le comportement de la soeur, fut elle la femme du minable leader de sharia4belgium.
Car en sortant du pré pour dénoncer cette soeur et son mari, le « gentil » Ilias Azouaz ne fait qu’une chose : Justifier l’injustifiable.

Son « enquête » de shakem ne fait qu’entrevoir de lui sa bassesse et sa lâcheté.

En effet, comme nombre de frères qui interviennent à chaque fois pour se désolidariser des actes odieux que l’on attribue trop vite aux musulmans (voir l’affaire de l’indic Merah), le Ilias ne fait que protéger sa petite place, son salaire, ou sa renommée qu’il croit menacés par la préfecture de police.

Ces petits airs de Oui Oui ne trompent personne.
Il agit bel et bien comme un ex-agent du »makhzen » trop content d’obéir à ses nouveaux maîtres.
En effet jamais cet homme n’a proposé de payer ni les amendes ni les frais de justice de ces femmes victimes de cette loi liberticide.

Aujourd’hui nous lui demandons de se taire et d’arrêter ses simagrées d’hypocrite apeuré.

En attendant, nous finissons notre coca et recommandons à cette soeur de faire suivre son affaire à la Cour Européenne, n’en déplaise aux courageux « daris » bruxellois.
Nous lui recommendons également de prendre contact avec l’association AD2L qui pourra l’aider efficacement et sans jérémiades de bonnes femmes…

Ps : Je te rassure Ilias tu représentes bien quelque chose : la lâcheté prétentieuse et servile. Et au passage apprends à parler français.

Écrit par : Rachid Z | 26 février 2013

Répondre à ce commentaire

Moureaux reçoit le soutien électoral du service islamique jeunesse de Belgique

La Capitale, le 02 mai 2012

Jeudi dernier, le directeur du service islamique jeunesse de Belgique, Iliass Azaouaj a adressé un courrier au sénateur-bourgmestre de Molenbeek, Philippe Moureaux (PS) dans lequel il lui assure qu’il fera tout pour que le socialiste conserve ses mandats.

Le 26 avril dernier, Iliass Azaouaj, directeur du service islamique jeunesse de Belgique a envoyé un courrier de soutien à Philippe Moureaux (PS). Le prédicateur musulman remercie entre autres le bourgmestre de Molenbeek de ses prises de position au sujet du reportage de Questions à la Une. Et dans cette lettre, Iliass Alaouaj indique qu'il soutient électoralement Philippe Moureaux. "Nous ferons tout ce qui en notre pouvoir pour que vous puissiez garder son poste de sénateur, de Bourgmestre (sic) de Molenbeek aussi longtemps que possible" , écrit le directeur du service islamique jeunesse de Belgique Cette lettre a été rendue publique par le prédicateur lui-même sur son profil Facebook.

Écrit par : Rachid Z | 26 février 2013

Répondre à ce commentaire

les acts immondes de ces policiers , les à mis au même niveau de lâcheté que ces islamistes , l'islamisation arrogante de la Belgique , à fait des émules.

Écrit par : c.i.a. | 27 avril 2013

Répondre à ce commentaire

Le cannibalisme n'est qu'une barbarie de plus, l'islam ne surprend plus personne en ce domaine!!

Écrit par : c.i.a. | 28 avril 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.