25 février 2013

Les ennuis de Van Cau (PS) ne font que commencer

Les ennuis de Van Cau (PS) ne font que commencer

La DH, le 25 février 2013

Cela commence à sentir franchement le roussi pour Jean-Claude Van Cauwenberghe Rappel : le procureur général de Liège a demandé au Parlement wallon d’autoriser le renvoi de l’ancien ministre-Président socialiste de la Région wallonne et ancien bourgmestre de Charleroi devant la Cour d’appel de Liège ("La Libre" du 7 février). C’est la suite logique d’une instruction judiciaire en cours depuis plusieurs années portant sur les agissements de "Van Cau". Cinq dossiers sulfureux à charge du socialiste carolo sont dans le collimateur de la justice (dont l’affaire ImmoCongo).

Mais, selon l’édition belge de "Marianne", deux autres dossiers sont encore à l’instruction (à Charleroi) : l’affaire "Sodexo" et l’affaire "Wagner". Au total, notait ce week-end le magazine sur son site web, JCVC a donc 7 "affaires" sur le dos actuellement.

En ce qui concerne le dossier Sodexo, l’enquête toujours en cours laisse penser que l’ancien mayeur de Charleroi aurait trouvé un "petit arrangement" avec l’un des patrons de cette société qui fournissait les repas des élèves de l’enseignement communal carolo. L’entreprise ne retirant pas assez de bénéfice de cette activité, une surfacturation des repas aurait été discrètement négociée.

Permis douteux

Dans l’affaire Wagner, ce sont les liens entre l’homme d’affaires Robert Wagner et son ami Jean-Claude Van Cauwenberghe qui posent question. Toujours selon "Marianne", l’enquête judiciaire aurait éclairci les appuis réciproques que le politicien et le businessman se seraient accordés : construction d’un centre commercial sur un terrain industriel, obtenu à bas prix et via une procédure d’octroi de permis douteuse, acquisition par Van Cau d’une maison vendue à bas prix par la famille Wagner, etc.

À côté de ces deux dossiers toujours à l’instruction, il reste donc cinq autres affaires qui, elles, en sont au stade du passage devant le juge.

Tout d’abord, il y a le dossier ImmoCongo : la représentation internationale de la Wallonie avait besoin d’être logée dans un nouvel immeuble à Kinshasa. L’ancien ministre-Président de la Région wallonne est suspecté de manœuvres frauduleuses en faveur d’un ami dans le cadre d’un marché public. Deuxième dossier : celui du hall omnisports de Beaumont où il est également suspecté d’avoir influencé la décision d’attribution d’un marché. Par ailleurs, JCVC aurait également exercé des pressions pour l’octroi d’un subside public régional aux chantiers navals de Thuin.

Quatrième dossier : selon "Marianne", Van Cau aurait réalisé des dépenses douteuses lors d’un voyage officiel en Chine. Il s’agirait d’une mission économique réalisée en novembre 2004 en compagnie du prince Philippe. Enfin, dernier dossier : un architecte ami de Van Cau aurait gonflé le prix du mobilier livré à l’Elysette (siège du gouvernement wallon), à l’époque où Van Cau était Ministre-Président.

11:31 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.