25 janvier 2013

Molenbeek : L’élu (SP.A) Hassan Rahali exploite la misère humaine

Molenbeek

L’élu (SP.AHassan Rahali exploite la misère humaine

18. Hassan Rahali.JPG

Guy Bernard, le 25 janvier 2013

À la tête des immeubles 95 et 97 du Léopold II, Hassan Rahali, un élu SP.A indélicat. Perqui à la seconde adresse, hier

Un ascenseur qu’on eût dit massacré à la bombe atomique (des plaques clouées à même la charpente préviennent une chute fatale) amorce le décor, aussi peu reluisant que suspect, du 95 boulevard Léopold II.

Au sommet de la cage d’escalier, Nikola, un Bulgare sans papiers. En Belgique depuis deux ans, ânonnait-il avant-hier. Devant les Velux aux châssis crevassés ou la salle de bain d’une fraîcheur aux relents de Mathusalem, l’homme de 43 ans balbutiera son envie de déloger sa petite famille de ce grenier (On est à 4), de fuir ces 510 € + 70 de charges. Où trouver ?

La lecture du bail laisserait accroître que le bien (si pas la maison, de quatre étages, érigée à vingt mètres de la maison de l’emploi), répond aux normes de sécurité. Tout observateur en resterait circonspect.

Un étage plus bas, un Arménien semble à peine plus droit dans ses bottes. Quant à Vasil Nikolov, un Bulgare allant d’intérim en intérim, il supporte ses mini-pièces du deuxième.Cinq ans ici. Avant, quatre ans dans le grenier, s’explique-t-il en concédant un loyer de 558 € et de charges mensuelles à hauteur de 120/130 €. Roi de la débrouille, il sourit mollement en montrant sa pièce d’eau, à l’hygiène très aléatoire. “À changer. Discuter avec le propriétaire…

Alors que des hauts le cœur perturbent le visiteur, Vasil ne tourne pas autour du pot : l’insalubrité de la simili douche remonte à… toujours.

Au bas de ces contrats de bail foireux, un intitulé s’incruste : celui d’Hassan Rahali et ses frères. Ex-journaliste de TV Brussel, aujourd’hui indépendant, Hassan Rahali se pavane en récent conseiller communal SP.A - grâce à 558 voix de préférence.

De la traite d’êtres humains ! Selon la loi, l’exploitation de la misère intègre ce pesant vocable. Sans doute ceci ne s’applique-t-il pas au 95 du Léopold II, siège, au rez, d’Averroës, un espace culturel où l’élu tient despermanences socialesavec le député jettois Fouad Ahidar. Au 97 qui s’offre un accès via la rue Mexico, par contre…

Jeudi matin, une perquisition police/Hygiène/Urbanisme/Lois spéciales y a pris acte, en un grenier cloisonné, de toits exigus, de la présence de matelas, de hublots de 30 cm sur 20, de lumière insuffisante ou d’absence de chauffage (si ce n’est des bonbonnes de gaz mal raccordées).

A savoir également à propos de l'élu SP.A 

Propagande makhzeniènne

Autre rappel 

Un élu marchand de sommeil

abdennahi09tract.JPG

Le Soir, le 29 mars 2012

Mohamed Abdennahi, conseiller CPAS CD&V à Ixelles et conseiller au cabinet de la ministre régionale Brigitte Grouwels (CD&V) est accusé de louer des logements insalubres dans un bien lui appartenant et situé rue Goffart, a relaté laRTBF. Y logent notamment, pour 600 euros et dans un sous-sol – ce qui est interdit par le Code du Logement –, des pensionnés, dans des appartements délabrés et privés de chauffage. Le propriétaire, qui a acquis le bien il y a trois ans, dit avoir hérité de cette situation.

Commentaires

Avant cs deux-là il y avait eu Nezahat Namli et Dorah Ilunga, deux échevines PS de Saint-Josse.

Écrit par : Hnouch | 25 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Molenbeek: Hassan Rahali (SPA) dément louer des logements insalubres et porte plainte

Karim Fadoul, 26 janvier 2013

Nous le relations ce samedi: le conseiller communal SPA de Molenbeek est accusé de louer des logements insalubres dans des immeubles lui appartenant au boulevard Léopold II. Perquisition y aurait même été menée jeudi matin par la police avec les services de l'Urbanisme et de l'Hygiène, selon des informations de nos confrères de la DH.

Malgré les éléments apportés par l'échevin Ecolo du Logement Karim Majoros, qui propose à demi-mot à l'élu de faire un pas de côté, le conseiller SPA réfute la descente. Ce dernier a également tenu à préciser plusieurs éléments dans un communiqué qui a été transmis à La Capitale samedi. "Je m’inscris en faux par rapport à tout ce qui a été rapporté dont le but apparemment n’est autre que de nuire et de déstabiliser un élu politique", écrit Hassan Rahali. "Un exemple parmi tant d’autres relatés et que je corrige: à aucun moment une perquisition n’a été menée dans l’immeuble numéro 97" qui évoquent "des allusions et des exagérations." Il ajoute: «Il s’agit d’un contrôle de routine du service du logement de la commune qui est venu vérifier la présence réelle des locataires figurants dans le bail de l’immeuble de mes parents au numéro 97. Et ils sont venus conformément à un rendez-vous fixé au préalable. Ils ont ainsi pu constater que le bail en question était conforme à la réalité. Quant à mon immeuble (95 boulevard Léopold II), il n y a eu ni contrôle ni perquisition ni aucun reproche de quelque autorité que ce soit sur la salubrité de l'immeuble qui est par ailleurs en bon état.»

Le conseiller socialiste flamand, ancien animateur télé sur TV Brussel, dénonce aussi, ajoute-t-il, les méthodes journalistiques. "Je déplore en outre les méthodes indignes et malhonnêtes utilisées par ledit journaliste de la DH et de sa photographe qui se sont fait passer pour des agents de police selon mes locataires. Ces derniers regrettent que leur confiance ait été trompée et que leur vie privée violée. Ceci constitue par ailleurs une violation manifeste de la déontologie journalistique et une atteinte à la vie privée des gens. Pour ces raisons, certains desdits locataires, que le journaliste de la DH s’est arrogé en défenseur de leurs intérêts, ont porté plainte contre lui ce jour auprès de la police de Molenbeek-Saint-Jean."

Plainte pour diffamation a également été déposée par Hassan Rahali qui déclare vouloir retrouver la vérité et "mon honneur".

Écrit par : Rachid Z | 27 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Je trouve dommage que vous avez agit comme des ignorants en publiant des propos calomnieux écrit pas la "DH" ce torchons qui n'a pour but que la désinformation, au lieux de prendre les deux sons de cloche et venir vous entretenir avec moi et en prendre vous-même votre propre avis: c'est comme cela qu'on peut de manière honnête informer les gens! Je vous attend, vous êtes les bienvenues, je suis accessible: 0473711210. Hassan Rahali.

Écrit par : rahali hassan | 15 février 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.