23 janvier 2013

Écoles islamiques : personne n’est compétent

 Écoles islamiques

Personne n’est compétent

Belga, le 23 janvier 2013

La ministre a reconnu hier que ces écoles islamiques en Belgique échappaient à son contrôle.

Il existe une dizaine d’écoles islamiques en Belgique. Elles seraient financées par l’Arabie Saoudite. Selon la sûreté de l’État, ces écoles représentent un danger. Car elles prônent un islam rigoriste, influencé par le courant wahhabite.

La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open-VLD), a confirmé dernièrement cette inquiétante réalité. Elle avait aussi expliqué dans la foulée que la Sûreté de l’État n’exerçait aucun contrôle officiel sur l’enseignement. Ce contrôle relève de la compétence des Communautés.

Hier, la ministre de l’enseignement, Marie-Dominique Simonet (CDH), a avoué que la Communauté n’en avait nullement le contrôle non plus. Elle était interrogée par le député Richard Miller (MR). «Des informations en ma possession, il apparaît que les écoles évoquées par la ministre de la Justice ne sont ni reconnues ni subventionnées par la Communauté. Leur fréquentation ne permet donc pas de répondre à l’obligation scolaire et encore moins d’acquérir un diplôme homologué par la Communauté française», a expliqué la ministre de l’enseignement. Elle a toutefois assuré de sa plus grande vigilance quant à cette problématique et de sa pleine collaboration avec la justice sur ce sujet. En clair, il faudrait que ces écoles demandent des subsides pour pouvoir être contrôlées. Ce n’est pas le cas.

«Il y a donc une zone de non-droit puisque la ministre de la justice ne peut pas intervenir et que le ministre de l’enseignement ne le peut pas non plus», a répliqué le député Richard Miller. «En outre, ces élèves qui sont en âge d’obligation scolaire doivent suivre en plus un enseignement dans nos écoles, où ils peuvent alors diffuser labonne parole».

Le wahhabisme est un mouvement politico-religieux saoudien. Cette doctrine diffère des autres doctrines de l’Islam, très largement majoritaires. Parfois perçue comme une secte, le wahhabisme est régulièrement présentée comme un mouvement ultra-orthodoxe et extrémiste.

Les commentaires sont fermés.