18 janvier 2013

Guerre au Mali Le début des représailles

Guerre au Mali

Le début des représailles

Ça Vous Regarde

Le président de la République Démocratique Algérienne, Abdelaziz Bouteflika y est perçu par Alain Marsaud, député UMP de la 10e circonscription des Français de l’Étranger (et a occupé, dans les années 80, la fonction de chef du service central de lutte contre le terrorisme au parquet de Paris) de la manière suivante: «A la différence de ses prédécesseurs, Bouteflika est un personnage de l’ambiguïté personnalisée. Il y a 5 ou 6 semaines, j’ai rendu visite à Carlos ; Illich Ramirez Sanchez, qui purge sa peine de réclusion à perpétuité à la prison de Poissy. Nous avons discuté notamment de la prise d’otage de Vienne et de l’ambigüité de Bouteflika qui donnait des assurances au groupe Carlos tout en rassurant l’Occident. Donc, du côté de Bouteflika nous avons du souci à se faire»...

13:06 Écrit par Rachid Z dans Politique - Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.