15 janvier 2013

F. Thielemans ne lâchera pas la présidence du conseil communal de Bruxelles

F. Thielemans ne lâchera pas la présidence du conseil communal de Bruxelles

1228120456.JPG

Myriam Baele, le 15 janvier 2013

Freddy Thielemans (PS), bourgmestre de Bruxelles-ville et président du conseil communal pour six années supplémentaires.

Pourtant, une ordonnance régionale suggère de ne plus cumuler présidence du conseil et fonction de bourgmestre. L'opposition, lundi, lui a demandé de confier cette tâche à quelqu'un d'autre, comme cela se fait dans certaines communes bruxelloises. Mais Freddy Thielemans (PS) a refusé.

A l'Hôtel de ville de Bruxelles, le siège de président du conseil a quelque chose d'un trône. Il fait face aux bancs des conseillers, est entouré de dorures et de tapisseries fines. Celui qui s'y assied a des airs d'ancien souverain.

Pour six ans encore, le président du conseil sera Freddy Thielemans. Malgré les contestations de l'opposition : le CDH, Ecolo et Groen ! ont demandé lundi soir au bourgmestre de ne plus cumuler ce siège et l'écharpe, de se faire remplacer.

Aujourd'hui, Freddy Thielemans est le bourgmestre qui répond aux critiques de l'opposition, et le président qui attribue les temps de parole de l'opposition.

De nouvelles règles permettent aujourd'hui d'éviter ce cumul. Bruxelles-ville doit le faire, estime l'Ecolo Marie Nagy. "Cela serait le meilleur endroit dans l’ensemble de la Région pour le faire, car c’est la plus grande commune et que les enjeux y sont considérables. Souvent, on a constaté que le bourgmestre – en fonction de l’opportunité politique ou de l’humeur du jour – décide ou non de donner la parole, pour combien de temps et pour répondre à quelle question. Par le passé, on a assisté à des questions pertinentes sur le plan politique et par rapport auxquelles les conseillers communaux n’obtenaient pas de réponse."

Mais les partis de la majorité ont rejeté la demande. Freddy Thielemans, depuis son siège, répond: "Je ne vois pas pourquoi changer les choses à Bruxelles-ville. Je n'ai jamais entendu de plaintes pour manque de démocratie. Oui, mon parti a bien voté pour ce changement, mais il n'est pas obligatoire dans les communes. Ici, ce n'est pas nécessaire." Sourires dans les bancs de l'opposition.

Sachez par ailleurs que Freddy Thielemans a décliné notre demande d'interview à ce sujet.

15:08 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Et qu'en est-il de la présidence du Conseil communal à Watermael-Boisfort où le nouveau bourgmestre est un Ecolo ?

Écrit par : Rachid Z | 15 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

C'est simple, pose la question à secretariat1170@wb.irisnet.be

Écrit par : PYL | 15 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Lors de l’installation du nouveau (2012-2018) Conseil Communal à Watermael-Boisfort, l'opposition, menée par l'ex-bourgmestre FDF, avait interpellé à ce propos mais la majorité (Ecolo-MR-et des apparentés CDH) a préféré reporter le débat. A ce jour, à ma connaissance, le bourgmestre Ecolo de Watermael-Boisfort demeure à la fois Bourgmestre ET Président du Conseil communal.

Écrit par : Rachid Z | 16 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.