30 décembre 2012

Marine le Pen à Marrakech : Le Maroc aux Français ?

Marine le Pen à Marrakech

Le Maroc aux Français ?

Marine-Marrakech.jpg

Demainonline, le 29 décembre 2012

Il paraît que Marine Le Pen, la dirigeante du parti d’extrême-droite le Front national, va passer la fête de fin d’année à Marrakech avec sa petite famille. Elle rejoindra dans la ville ocre Dominique Strauss-Kahn, qui vient partouzer comme chaque année dans une demeure de la médina, Jean François Copé, le dirigeant par usurpation de la droite la plus bête au monde, et d’autres grosses pointures de la classe politique française.

Marrakech, ville la plus française du Maroc, où les étrangers ont détruit l’ancienne médina pour en faire un havre de riads qui n’ont rien à voir avec la maison traditionnelle marocaine, devrait se réjouir de cette présence.

Sauf si Marine, fidèle à son slogan préféré, déclare Marrakech ville française !

13:56 Écrit par Rachid Z dans Pays du Maghreb | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Pourquoi tu racontes n'importe quoi. Tu as trouvé le moyen pour que les gens viens cliquez sur ton site
Ne jouet pas avec le feu ça commence à bien faire! Vous n'arrivez jamais à faire détester le maroc. Car il a une histoire une culture pas commes votre race transgénique mi-turc mi-français m-arabe mi-berbère qui ne savais plus qui sont.

Écrit par : golfi | 30 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

L'article ne fait aucunement allusion à la «culture» ou à l’«histoire» du Maroc ou à celles de ses résidents mais plutôt à celles, politico-malsaines, des infréquentables invités du royaume Marine, Jean François et, le Marocain, Dominique.

Écrit par : Rachid Z | 30 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Il est vrai que les Français en particulier ont fait main mise sur cette ville de Marrakech , mais faut reconnaître que cela donne du travail a pas mal de gens du coin , le problème aujourd’hui dans cette ville c’est la débauche du a la prostitution et autre rencontre nocturne , la ville peu être fier de sa classe touristique mais elle ne doit pas devenir le nid de tous les excès !.

Écrit par : justicia | 30 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.