15 décembre 2012

Salut les blaireaux de la police !

Salut les blaireaux de la police !

Xavier Jaffré, Président du parti politique U.D.T.F (Union des Travailleurs Français), le 14 décembre 2012

En février mars 2013, je reprends mon travail. Mais avec un téléphone fixe. Pas avec mon cellulaire. Et avec le pognon que je vais me faire, si vous ramenez votre fraise pour me voler un ordinateur, dans le meilleur des cas la porte reste fermée. Si vous la forcez, c'est une rafale de kalach dans le thorax que vous prendrez. Environs 20kg de plomb parce que j'aurai des chargeurs. Mesrines a fini avec 22kg de plomb à la porte de Clignancourt.

Avec du pognon on s'achète des armes de guerre à l'aise. Je suis un honnête citoyen, mais la police est du mauvais côté de la barrière.

Transmettez au procureur qu'il faut arrêtez de me chercher les cross. On fini toujours par les trouver avec moi. Et si le procureur ne veut pas se faire buter lui aussi, il faut qu'il arrête. Je ne me contenterai pas que de dénoncer. Si je déclenche les recherches, le procureur est mort. Nous sommes bien d'accord ?

Je suis plus fort que Broussard et l'anti gang. Souvenez-vous de Villiers le Bel. Un fusil d'assaut à la main je suis invincible derrière une porte. Même les robocops du ministère de l'intérieur avec leur famas qui tirent dans les coins ne sont pas au niveau. Je baise tout le monde. C'est pas des conneries. Ils m'ont bien formé là-bas, et pas de gilet pare-balles.

Maintenant les blaireaux de la police de Vichy, cessez de dire que je ne gagnerai jamais rien que ce soit avec mon blog ou avec mon parti.

J'ai ma société X.J CONSULTANTS. Et je ne partage pas. A partir du moment ou le préfet et les juges ne bougent pas, c'est que j'ai le feu vert pour faire feu à balles réelles sur vous tous. A très bientôt messieurs qui avez volé mes ordinateurs et ma note COB. A votre place, je me rendrai aux autorités, si ça existe encore.

Allez-y flanquez moi en psychiatrie. Je suis protégé en écriture. Je ne risque rien. Jusqu'en 2017 je suis tranquille. Vous êtes tous baisés. Et sans doute flingués. Je met (sic) toujours mes menaces à exécution. C'est ma marque de fabrique. Et vous le savez tous.

12:56 Écrit par Rachid Z | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,

il est tout à fait évident que l'article doit être recadré dans son contexte. Je suis victime d'une corruption de la police et de la justice qui m'ont tout pillé.
Ma vie est un roman. Je vous invite à consulter mon CV en cliquant sur ma photo sur mon blog. Tout est authentique. La France est devenue hélas un pays dégoûtant.

Xavier Jaffré

Écrit par : Jaffré | 16 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.