13 novembre 2012

ULB: appel aux autorités pour financer des logements étudiants

ULB : appel aux autorités pour financer des logements étudiants

Belga, le 12 novembre 2012

Une petite centaine d’étudiants se sont rassemblés ce lundi, à 15h30, devant le conseil d’administration de l’ULB auquel ils ont remis une pétition de 2.500 signatures contre la privatisation de l’ULB.

Le CA a adopté une motion dans laquelle il demande à ses autorités de tutelle de s’engager concernant une politique globale de logements, de se porter garantes de leurs emprunts, et subsidiairement de leur permettre de rembourser les prêts à plus longue échéance via les loyers.

Une délégation étudiante avait été invitée à s’exprimer devant le CA. «Nous demandons un blocage des projets de privatisation qui en augmentant les loyers portent atteinte au caractère démocratique de l’enseignement, défend Maxime Vancauwenberge, du mouvement de gauche Comac. Nous voulons que les autorités de l’ULB soutiennent notre demande de refinancement de l’enseignement et que les pouvoirs publics se portent garants des prêts de l’ULB.»

La commission des affaires sociales étudiantes a décidé, mardi dernier, lors d’une réunion spécifique, de reporter son avis concernant les projets d’emphytéose au 4 décembre et a fait une demande d’informations complémentaires. L’emphytéose permet à l’ULB de rester propriétaire du terrain et d’être locataire des logements pour un bail allant de 27 à 99 ans.

Un exposé a détaillé, lors du CA, la soutenabilité des emprunts pour la construction de logements étudiants avec et sans emphytéose. Sans recours au secteur privé, «les conditions des prêts rendent malheureusement leur remboursement intenable par l’ULB», déplore Martin Casier, vice-président du CA.

11:42 Écrit par Rachid Z dans Enseignements, Logement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.