21 octobre 2012

Rififi au CDH de Schaerbeek

Rififi au CDH de Schaerbeek

Qui sera échevin CDH ?

Khalil Zeguendi, le 20 octobre 2012

Le seul maître à bord du CDH 1030, Denis Grimberghs, seul "blanc" élu sur les 4 conseillers de la liste, s'amuse à faire durer le plaisir, ou si vous voulez, le suspens.

En ce sens, que lui-même et le président de la section, lui aussi "blanc", sont les seuls personnages qui s'estiment habilités à décider en cette matière.

Même Mahinur özdemir, qui a obtenu le plus grand nombre de voix, arrivant en tête de la liste, n'a rien à dire à ce sujet.

Tout se fait en dehors d'elle.

N'empêche, comme elle ne peut pas prétendre à une fonction d'échevin, beacause son foulard refusé au collège par la Liste du bourgmestre, elle soutient son "compatriote" le jeune Seydi Sag, arrivé en troisième position à l'issue du scrutin du 14 octobre.

Initialement, avant les élections, la section avait scellé un accord en interne, spécifiant que sera désigné comme échevin, celui ou celle qui aura le plus de voix de préférence.

Deux autres critères avaient été arrêtés par la section: celui lié à l'équité Femme-homme et celui relatif à la compétence.

Ayant obtenu deux échevinats et deux gros mandats (Présidence du Foyer schaerbeekois et présidence de l'ASIS, Agence schaerbeekoise Immobilière sociale), le CDH est actuellement totalement bloqué quant à savoir qui va obtenir quoi.

Si Seydi Sag, arrivé troisième en termes de voix, réclame le second poste d'échevin, que Mahinur ne peut pas occuper, Denis Grimberghs estime que ce poste doit revenir à Mohamed El Arnouki, conseiller communal sortant et quatrième en voix de préférence.

Denis Grimberghs plaide en faveur de Mohamed El Arnouki en raison de la très longue expérience de ce conseiller.

Il est vrai que pour ce qui concerne la maîtrise des dossiers communaux, Mohamed El Arnouki, conseiller communal depuis 1994, dépasse de plus d'une tête le jeune Seydi, qui va siéger pour la première fois.

On en est là aujourd'hui. Et le blocage semble total.

A telle enseigne que Denis Grimberghs songe à demander l'arbitrage du président du parti, Benoit Lutgen.

Le risque est grand de voir le CDH schaerbeekois, imploser. Puisque, ayant cartonné, les élus "turcs", Mahinur et Seydi, verraient d'un mauvais oeil, leur mise à l'écart au profit des élus "marocains" de la liste CDH de Schaerbeek.

Pour le surplus, le veto, émis par Denis Grimberghs, pour la mise à l'écart de Mahinur de toute fonction exécutive, obéit à un autre veto: celui de la liste du bourgmestre.

03:04 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.