15 octobre 2012

Saint-Josse : Demannez parle de “putsch” et de “trahison” de la part d'Emir Kir

Saint-Josse

Demannez parle de “putsch” et de “trahison” de la part d'Emir Kir

NordEclair, le 15 octobre 2012

Grosse colère, ce lundi soir lors du JT de Télé Bruxelles, de Jean Demannez, le bourgmestre PS de Saint-Josse évincé par son colistier Emir Kir, le secrétaire d’Etat PS à la Propreté.

Le secrétaire d’Etat bruxellois socialiste Emir Kir, champion en voix de préférences à Saint-Josse Ten Noode (plus de 1.900), a annoncé lundi la conclusion d’un accord de majorité avec le CDH dans cette commune centrale de Bruxelles.

Il revendique d’emblée le maïorat dont il est prêt à laisser l’exercice au bourgmestre sortant Jean Demannez, tête de liste, le temps d’achever son mandat à la Région bruxelloise.

Compte tenu des résultats électoraux, il apparaît que la population souhaite que j’assure le leadership dans la commune. J’ai proposé à Jean Demannez de me remplacer durant 18 mois. Il a refusé, a affirmé Emir Kir, à l’agence Belga.

Sur Télé Bruxelles, le bourgmestre Jean Demannez a parlé de “putsch” et de “trahison”. Il a ajouté ne pas vouloirêtre à la solde” d’Emir Kir. Nous avions un accord pour qu’il puisse prendre les rennes dans deux ans. Je constate qu’il a fait signer un acte de candidature en tant que bourgmestre avec des gens de ma liste. Que faire à part siéger au conseil communal et prendre de temps en temps la parole, a ajouté Jean Demannez. “Je n’en ai pas le coeur et l’âme. Je vais m’occuper d’autres choses.

Forte de 44,3 % des sièges, la Liste du Bourgmestre a obtenu une majorité absolue en sièges au conseil communal (16 sur 29). Emir Kir a obtenu 1.916 voix de préférence, devant Jean Demannez.

Commentaires

cette situation n'est pas vraiment une surprise elle a même été planifier et prémédité de longue date
quand au cdh il a trahi une fois de plus l'électeur en allant nettoyer la veste des socialistes.
Ils sont prêt a tout pour rentrer dans une majorité .

justicia

Écrit par : justicia | 15 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Saint-Josse-Ten-Noode : Le bourgmestre Jean Demannez se sent trahi et évoque un putch de la part d'Emir Kir

internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga), le 15 octobre 2012 à 21h30

Le bourgmestre de Saint-Josse-Ten-Noode Jean Demannez a affirmé lundi s’être senti trahi par son co-listier Emir Kir qui lui a proposé en vain, lundi, de lui céder sa place dans la candidature au maïorat. Interrogé par Belga, Jean Demannez a qualifié la démarche du secrétaire d’Etat bruxellois de “putch”. Il a rappelé que les deux hommes s’étaient mis d’accord publiquement il y a plusieurs mois pour que lui-même entame le mandat qui se profile et le cède à Emir Kir en cours de législature.

Écrit par : Rachid Z | 15 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Quel putch?? les citoyens ont votés à 1916 fois pour Kir..il doit assumer sinon c'est le bordel qui s'annonce..s'il considère que c'est un putch c'est qu'il est dictateur et ancien général de Cudel qu'il a lui même destituer..
Kir, n'est pas une lumière non plus (négationiste, menteur, faussaire, arriviste..caméléon..) mais pour jouer au David contre le nain de jardin ..bravo
mais, pas le maiorat mon pote..trop de casseroles
enfin, c'est ma vision des choses..je vois bien Jassin..bien effiminé et consilliant..il chiera cinq fois dans son froque avant de tricher..dejà mieux..

Écrit par : jamal | 16 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas une surprise, on s'y attendais !

Écrit par : 9 production | 06 février 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.