28 août 2012

Les maisons de repos effraient les personnes âgées turques

Les maisons de repos effraient les personnes âgées turques

Belga, le 28 août 2012

Les personnes âgées d’origine turque hésitent à entrer en maison de repos. Selon la VUB, qui sort une étude sur le sujet, il est urgent d’adapter les soins de santé des seniors en Belgique pour converger vers toutes les cultures.

À la suite de la rapide hausse du nombre d’immigrants âgés, il y a un besoin urgent de «soins de santé des seniors adaptés à la culture» et qui tiennent compte des besoins de ce groupe cible, ressort-il lundi des résultats d’une enquête effectuée par la Vrije Universiteit Brussel (VUB) auprès de dizaines de Turcs âgés de plus de soixante ans et vivant à Schaerbeek et Saint-Josse-ten-Noode, et de leurs soignants.

Selon les prévisions, le nombre de personnes âgées turques augmentera de 314 % d’ici à 2015 et le secteur des soins de santé ne pourra faire face à l’augmentation de la demande de soins, montre cette enquête.

Le docteur Tine Buffel (VUB) a constaté que les seniors turcs privilégient de vivre leurs vieux jours à domicile, car ils y reçoivent l’aide de leurs enfants.

Néanmoins, la plupart d’entre eux ne souhaitent pas imposer à ses enfants de lourds frais de soins de santé. Si rester auprès de ceux-ci n’est pas possible, les seniors turcs imaginent alors leur maison de repos idéale comme un lieu de vie à petite échelle où résideraient d’autres Turcs.

Les formes alternatives de logement et de soins sont à peine connues de ces personnes âgées car elles n’existent souvent pas dans leur pays d’origine. De plus, les informations sur les soins de santé à domicile viennent surtout des (petits) enfants de ces seniors. «Il y a un besoin de nouvelles initiatives de soins et de logement à petite échelle et adaptées», conclut Tine Buffel.

Dans le cadre de cette enquête, la VUB a collaboré avec le professeur Seval Güven, de l’Université Hacettepe d’Ankara.

11:12 Écrit par Rachid Z dans Cultures, Saint-Josse, Turquie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Effectivement, les maisons de repos doivent respecter les attentes de chacun, dont au moins l'aspect culturel. Chacun peut avoir ses propres aspirations.

Écrit par : monte escalier | 28 août 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.