07 juin 2012

Un échevin de Leeuw-Saint-Pierre condamné pour prise d'intérêt

Un échevin de Leeuw-Saint-Pierre condamné pour prise d'intérêt

Schoukens.jpg 

Belga, le 06 juin 2012

La cour d'appel de Bruxelles a condamné mercredi Martin Schoukens (CD&V), échevin de l'Aménagement du territoire à Leeuw-Saint-Pierre, pour prise d'intérêt, à une amende de 15.000 euros. Selon la cour, il avait fait croire à la propriétaire d'un terrain qu'il allait être exproprié pour le racheter ensuite via un homme de paille. Martin Schoukens est également déchu de ses droits civils et politiques pour 10 ans et ne pourra donc plus exercer de mandat public.

Tout tourne autour d'un morceau de terrain appartenant à une dame âgée. Quand la commune de Leeuw-Saint-Pierre a décidé en 2001 de construire un centre récréatif sur un terrain adjacent, l'échevin a pris contact avec la propriétaire pour lui faire croire que la commune envisageait d'exproprier son terrain. Il a cependant omis de lui préciser que la commune avait finalement décidé de ne pas le faire. Martin Schoukens aurait ensuite fait perdurer la rumeur afin de décourager d'éventuels acheteurs, tandis qu'il achetait le terrain via un homme de paille, un conseiller communal. Le tribunal correctionnel avait condamné l'échevin en 2010 pour escroquerie et prise d'intérêt à 25.000 euros d'amende. La cour d'appel a acquitté l'échevin pour escroquerie et a ramené la condamnation pour prise d'intérêt à 15.000 euros d'amende, parce que le délai raisonnable était dépassé. Martin Schoukens a été déchu de ses droits civils pour dix ans, ce qui l'empêchera d'être encore échevin. M. Schoukens peut encore se pourvoir en cassation.

Les commentaires sont fermés.