03 mai 2012

«La diversité confessionnelle de l’empire des Habsbourg 1781-1918»

Conférence du comité culturel

«La diversité confessionnelle de l’empire des Habsbourg 1781-1918»

La conférence aura lieu le mercredi 9 mai 2012 à 19h30, à la salle St Clément de Maria am Gestade.

Cette conférence traitera du multiconfessionnalisme sous les Habsbourg, exceptionnel à plus d’un titre. A partir de la fin du XVIIIè siècle, la tolérance confessionnelle s’étend aux protestants, aux orthodoxes et aux juifs, puis, avec l’annexion de la Bosnie-Herzégovine, aux musulmans. Le souverain, catholique, pratique une neutralité que répercutent tous les officiels : les autorités traitent à égalité tous les membres du clergé.

Cette diversité confessionnelle renvoie à la diversité linguistique : l’on peut appartenir à la même foi sans parler la même langue et à l’inverse parler une même langue sans avoir la même foi. Ceci pose la question de l’adéquation entre culture nationale et culture religieuse. Les querelles nationales se doublent parfois de querelles confessionnelles. Enfin, anticléricalisme et antisémitisme sont des phénomènes importants au tournant du XXè siècle.

Plus que de laïcisme, il faut sans doute parler pour l’empire des Habsbourg de neutralité religieuse : le clergé reste, avec la dynastie, l’armée et la bureaucratie, l’un des piliers qui permettent à l’édifice de se maintenir.

Catherine Horel est directrice de recherche au CNRS, IRICE, Université de Paris I. Spécialiste de l’Europe centrale contemporaine, a enseigné dans plusieurs universités, y compris à celle de Vienne et à Budapest. Auteur entre autre de Cette Europe qu’on dit centrale. Des Habsbourg à l’intégration européenne (1815-2004), Paris, Beauchesn, 2009 (Prix Guizor (médaille de bronze) de l’Académie française 2010).

12:23 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats, Cultes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.