23 avril 2012

Mesut Yavas en a pris pour 20 mois ferme

Mesut Yavas en a pris pour 20 mois ferme

p_01496_o.jpg

Mesut Yavas, le moustachu à la gauche du bourgmestre de Schaerbeek 

yavas-korkmazer-demannez2[1].jpg

Jean Demannez, bourgmestre de Saint-Josse, Mesut Yavas et Mahmut Korkmazer

Guy Bernard, le 23 avril 2012

Le tribunal correctionnel a condamné Mesut Yavas à 20 mois de prison ferme (pour faillite frauduleuse) et son fiston, à 10 mois. Dans le sérail tennoodois, l’homme d’affaires est tout sauf un inconnu. En 2005, il obtint la concession des Pyramides - les salles sous Rogier - où il montera divers événements. Sans autorisation. C’est lui aussi qui disposa de la salle Damla, rue Potagère. Devenue salle de fêtes (et de nuisances dont se plaignirent les riverains), l’ex-entrepôt n’avait pas non plus reçu l’agrément communal. Naguère proche des politiques (en 2005, ne partit-il pas en Turquie en compagnie de Jean Demannez, le maïeur ?), Mesut Yavas est désormais… recherché.

A lire également : Une bien étrange affaire de salle de fêtes "non-Turcs s'abstenir" et Saint-Josse est en faute

10:31 Écrit par Rachid Z dans Saint-Josse | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_bruxelles-un-homme-d-affaires-turc-devenu-encombrant?id=7748907
Bruxelles: un homme d'affaires turc devenu encombrant

REGIONS | lundi 16 avril 2012 à 17h45

L'homme d'affaires turc Mesut Yavas a été condamné à 20 mois de prison ferme, le 5 avril dernier, par le tribunal correctionnel. Il est signalé à rechercher en vue de son arrestation. Mesut Yavas est un personnage sulfureux, bien connu notamment des autorités communales de Saint-Josse. On lui reproche la gestion frauduleuse d'une de ses multiples entreprises.

Mesut Yavas, c'est une figure bien connue de la communauté turque, très active sur les territoires de Schaerbeek et Saint-Josse. Cet homme d'affaires possède ou a possédé une myriade d'entreprises actives dans de nombreux secteurs, du nettoyage à l'alimentation en passant par l'immobilier. Il fut notamment le propriétaire de la salle Damla, rue Potagère, un ancien entrepôt transformé sans autorisation en salle des fêtes, où de nombreux mariages furent organisés, suscitant des plaintes du voisinage.

C'est lui aussi qui, en 2005, obtient brièvement, et dans des conditions pas claires, la concession des Pyramides, un ensemble de salles situées sous la Place Rogier. Mesut Yavas y organisera quelques activités, dont un concert pop, avant qu'on ne s'inquiète de l'absence d'autorisation pour ces manifestations. L'homme ne dédaigne pas les contacts avec les responsables politiques : il a effectué, en 2005, un voyage en Turquie en compagnie du bourgmestre socialiste de Saint-Josse, Jean Demannez. On trouve aussi sur internet des photos de Mesut Yavas posant fièrement en compagnie de personnalités FDF de Schaerbeek. Tous doivent le regretter depuis la condamnation de l'homme d'affaires à 20 mois de prison ferme pour faillite frauduleuse. Mesut Yavas est désormais signalé à rechercher.

Philippe Carlot

Écrit par : Anonyme | 24 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup pour l'info... Marie :)

Écrit par : caf | 24 avril 2012

Répondre à ce commentaire

FRANCHEMENT MESUT N AS PAS FAIT 20 MOIS FERME IL EST RESTER QUE 10 JOUR EN PRISON ET ACQUITTE, POUR TOUS QU IL A GAGNER DANS SA VIE S EST RIEN DU TOUT, ACTUELLEMENT IL A PLUSIEURS BATIMENTS DANS SON PAYS EVIDEMENT DONC IL A FAIT SON BLE , IL ROULE EN BENTLEY ET SON FILS AVEC UNE MASERATTI QUATROPORTE

RESPECT POUR MESUT :)

e

Écrit par : QUELQUUN | 20 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.