18 avril 2012

Cinedomo : Les nouveaux chiens de garde

Cinedomo

Les nouveaux chiens de garde

LES MÉDIAS SE PROCLAMENT «CONTRE-POUVOIR»

Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.

Invités :

Gérard de Selys :

Journaliste et photographe de presse. Il a publié plusieurs centaines d'articles consacrés à l'enseignement et aux affaires sociales en Belgique, France, Pays-Bas et Grande-Bretagne. Il a créé le "Groupe Quazar" de réflexion sur la sémiologie du cinéma et la linguistique. 1er prix de journalisme de l'association de la presse périodique belge.

Il est par la suite journaliste à la RTBF mais aussi Président du Conseil d'administration d'Infor-jeunes Bruxelles. Il collabore régulièrement avec le monde diplomatique, anime depuis 2004 un atelier d'écriture, est depuis 2005 conseiller scientifique et collaborateur de l'université de Lièges et créé en 2008 la fondation "Lire le monde"

Gregory Pascon :

Il a commencé à travailler dans/sur les médias à travers quelques expériences de mediactivisme menées à Liège au début des années 2000 (autour du projet "indymedia.liège", par exemple).

Rédacteur pour le magazine C4 depuis 2001 et co-secrétaire de rédaction depuis 2011. Au sein de l'asbl "d'une certaine gaieté" (héritière du Cirque Divers et éditrice de C4) il s'occupe également du projet d'atelier médias "dire son regard".

Le magazine C4, né en 92 au sein de l’asbl «Cirque Divers», est aujourd’hui un bimestriel tiré à 3500 exemplaires et distribué dans toute la Communauté Française. Il est publié par l’asbl «D’une certaine gaieté», association d’éducation permanente et pluridisciplinaire pour qui la culture est non seulement un champ d’action mais un matériau à partir duquel se questionner et (faire) réfléchir.

Mercredi 02 Mai 2012 à 19h30

Cinedomo

12:53 Écrit par Rachid Z dans Conférence-débats, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.