04 avril 2012

Saint-Josse : le secrétaire communal, soupçonné de fraude, garde la confiance du collège

Saint-Josse

Le secrétaire communal, soupçonné de fraude, garde la confiance du collège

Par Philippe Carlot, le 03 avril 2012

Deux personnes étaient impliquées dans un soupçon de fraude sociale à Saint-Josse, à savoir le chef de département de la commune et le secrétaire communal, qui est aussi le chef de l’administration. L'affaire a été évoquée, à huis-clos, lors du dernier conseil communal. Le collège a décidé de maintenir sa confiance dans le secrétaire communal. Mais, à l'avenir, il prendra tout de même des mesures.

Le secrétaire communal de Saint-Josse a accepté l'inscription comme isolé d'un fonctionnaire de son administration, alors qu'il occupe la même maison que sa mère, bénéficiaire du revenu d'intégration du Cpas. Pour l'agent de quartier, mère et fils doivent être considérés comme cohabitant et il soupçonne une fraude sociale.

Pour le service d'urbanisme, il s'agit bien de deux logements. Un rapport de Sibelga mentionne d'ailleurs la présence d'un compteur de gaz et d'un compteur d'électricité à chaque étage. Un élément à décharge du fonctionnaire et de sa mère ? Oui, sauf que, précise le rapport de Sibelga, les deux compteurs du rez-de-chaussée sont hors service. En outre, la maison ne comprend qu'une seule sonnette. Qu'à cela ne tienne, le collège soutient son secrétaire communal jusqu'à plus ample informé. Jean Demannez, bourgmestre, déclare :

"Échaudé, il a déclaré que dorénavant c’est le collège qui prendra une position si elle doit être prise en cas de conflit dans deux rapports opposés."

Les deux occupants demanderont à l'inspection régionale du logement de visiter la maison pour déterminer si, oui ou non, elle peut être divisée en deux habitations distinctes. ce qui pourrait bien encore prendre plusieurs semaines.

16:36 Écrit par Rachid Z dans Saint-Josse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.