07 décembre 2009

Le sens du PIR : Houria Bouteldja

 Houria Bouteldja

Le sens du PIR

«Le paternalisme, nous lui disons bye bye...»

Venue à Bruxelles, le 20 novembre dernier, à l’invitation d’ÉGALITÉ, Houria Bouteldja, une des représentants du Mouvement des Indigènes de la République (MIR), explique les circonstances dans lesquelles, il y a cinq ans, cette organisation citoyenne française en résistance contre la gestion colonialiste des pouvoirs publics a vu le jour et expose les raisons l’amenant à se doter, en vue des prochaines échéances électorales, du PIR, Parti des Indigènes de la République...

Commentaires

Nordine Saidi sera là avec la police? Qu'on sache à l'avance...si on peut entrer?

Écrit par : Nat & Fouad | 07 décembre 2009

Répondre à ce commentaire

Ecolo et le Mrax sont beaucoup plus attractifs qu'Egalité,ce fut une belle expérience quand-même.
Le rideau est tombé ainsi que l'espoir de ceux qui y ont cru!

Écrit par : a | 07 décembre 2009

Répondre à ce commentaire

Malheureusement des opportunistes ont dévoyé Egalité...& Rachid Z, dont je ne remet pas en cause l'honnêteté intellectuelle à la différence de Nordine Saidi, a une énorme responsabilité...

Écrit par : NO | 07 décembre 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.