27 octobre 2014

Philippe Delstanche : Tête de liste Probruxsel

Philippe Delstanche

Tête de liste Probruxsel

Entretien avec Philippe Delstanche, tête de liste (francophone) Probruxsel, réalisé le 30 avril à Saint-Josse...

14:56 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le sp.a de Rahali, Marso et M Farraj

Le sp.a de Rahali, Marso et M Farraj

Entretien avec trois candidats de la liste sp.a (Hassan Rahali, Hicham Marso et Mohamed M Farraj) réalisé le 14 mai à Saint-Josse...

14:52 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Parti Populaire (PP)

Parti Populaire (PP)

Mischaël Modrikamen

14:47 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Abdallah Kanfaoui (MR)

Abdallah Kanfaoui (MR)

14:44 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

PTB GO

PTB GO

Michaël Verbauwhede, tête de liste à Bruxelles

14:37 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pierre Kompany en campagne à SJTN

Pierre Kompany en campagne à SJTN

Le candidat (CDH) Pierre Kompany en campagne à Saint-Josse le 24 avril 2014. Après avoir occupé la fonction d'échevin à Ganshoren sous l'étiquette PS, il nous explique le sens qu'il accorde à son engagement au sein de la liste humaniste aux régionales à Bruxelles...

14:33 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un 24 avril arménien

Un 24 avril arménien

Commémoration, le 24 avril 2014 à Bruxelles, du 99ième anniversaire du génocide dont a été victime le peuple arménien en 1915

10 février 2014

Élections 2014 : ISLAM en campagne à Saint-Josse

Élections 2014

ISLAM en campagne à Saint-Josse

Le président du parti ISLAM, Abdelhay Bakkali Tahiri, distribuant, ce 08 février  dans les immeubles de Saint-Josse "Le Manifeste du Citoyen", nous explique le sens de son engagement politique et répond à une série de questions allant du concept islamique "sharia" (la voie) au regroupement des petites listes électorales en RBC en passant par le bilan du Premier ministre (PS) Elio Di Rupo au fédéral, la participation des candidats musulmans sur les listes areligieuses ou antireligieuses, l'avortement, l'euthanasie, le retrait du député ex-PP Laurent Louis du parti ISLAM, le cumul des mandats, …

23:20 Écrit par Rachid Z dans Mandataires - Candidats | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

15 octobre 2013

"Retour volontaire" en Afghanistan

"Retour volontaire" en Afghanistan

Conférence de presse tenue, par les représentants de réfugiés Afghans le 15 octobre 2013 à Ixelles, suite à l'assassinat d'Arif, un réfugié afghan, victime d'un "retour volontaire" dans son pays en guerre...

19:32 Écrit par Rachid Z dans Politique - Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29 septembre 2013

Le député Laurent Louis et ISLAM

Le député Laurent Louis et ISLAM

Compte-rendu en deux parties de la conférence de presse tenue ce 25 septembre par le député (ex-PP) Laurent Louis devenu porte-parole de la «Liste Islam»…

Première partie

Deuxième partie : (Questions/réponses)

21:43 Écrit par Rachid Z | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27 septembre 2013

«Anne, ma sœur Anne…»

«Anne, ma sœur Anne…»

Ils sont venus, ils étaient (presque) tous là : Emir Kir, Philippe Moureaux, Laurette Onkelinx, Marion Lemesre, Marie-Thérèse Coenen, Eric Jassin, Béatrice Meulemans, Luc Frémal, Brigitte Grouwels, Döne Dagyaran , Ahmed Mouhssin, Farid Kessas, Dorah Ilunga, Philippe Close, Gabriella Mara, Véronique Maron, Thierry Balsat, Hamsi Boubeker, Mohammed Jabour, Halil Dizli, Serob Muradyan, Philippe Boïketé, Kadir Ozkonakci, Mohamed Azzouzi, le personnel du CPAS …, en présence de la famille de la défunte, ils ont tous tenu à assister à cette ultime cérémonie d’adieu organisée ce 26 septembre par les autorités de Saint-Josse en l’honneur d’Anne-Sylvie Mouzon. Nombreux ont tenus à exprimer le vide que cette femme politique laisse derrière elle…

18 septembre 2013

Protocole de Jumelage entre Saint-Josse et Eskisehir

Protocole de Jumelage entre Saint-Josse et Eskisehir

Document diffusé par les autorités communales de Saint-Joose, le 18 septembre 2013

Nous représentants des communes de Saint-Josse-ten-Noode (Belgique) et Eskisehir (Turquie) ;

Librement désignés par le suffrage de nos concitoyens ;

Certains de répondre aux aspirations profondes et aux besoins réels de nos populations ;

Sachant que nos civilisations et nos peuples partagent les mêmes valeurs universelles ;

Considérant les liens qui unissent nos populations et la mémoire collective qu’ils partagent ;

Considérant que l’œuvre de l’Histoire doit se poursuivre dans un monde ouvert, mais que ce monde ne sera vraiment harmonieux que dans la mesure où les hommes vivront libres dans des cités libres ;

Convaincus par l’enrichissement mutuel que représentent nos différentes cultures ;

Convaincus par le jumelage entre les communes constitue une base solide de confiance pour améliorer l’amitié, la coopération entre nos communautés et l’encouragement pour les citoyens, les écoles et les associations de promouvoir des idées qui contribuent à connecter les gens ;

Dans le respect mutuel des relations établies entre nos deux communes et en accord avec le principe de solidarité ;

En ce jour, nous déclarons notre volonté :

D’affirmer notre attachement au respect des droits inviolable et inaliénables de la personne humaine ;

De maintenir des liens permanents entre nos communes afin de dialoguer, d’échanger nos expériences et de mettre en œuvre toute action conjointe susceptible de nous enrichir mutuellement dans tous les domaines relevant de nos compétences ;

D’encourager et de soutenir les échanges entre nos concitoyens pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle et une coopération efficace, l’échange d’expériences entre nos communes ;

D’agir selon les règles de l’hospitalité, dans le respect de nos diversités, dans un climat de confiance et dans un esprit de solidarité ;

De garantir à toute personne la possibilité de participer aux échanges entre nos deux communes sans discrimination de quelque nature que ce soit ;

De promouvoir, à travers nos échanges et notre coopération, les valeurs universelles que constituent la liberté, la démocratie, l’égalité, et l’État de droit ;

De conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens au succès de cette nécessaire entreprise de progrès et de prospérité.

Pour la commune de Saint-Josse : Emir Kir (Bourgmestre) et Patrick Neve (Secrétaire communal) – Pour la commune d’Eskisehir : Yilmaz Büyükensen (Bourgmestre)

13:46 Écrit par Rachid Z dans Saint-Josse, Turquie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15 septembre 2013

La Vertu nous ouvre ses portes

La Vertu nous ouvre ses portes

Awatef Dourheri (dans l’hebdo gratuit Dimanche), le 15 septembre 2013

Le 2 septembre, l’école La Vertu ouvrait pour la première fois ses portes, chaussée de Haecht à Schaerbeek. L’établissement scolaire maternel et primaire a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines. Parfois jugée comme «future école ghetto», tout le monde attend au tournant ce projet éducatif confessionnel islamique. La Vertu est la troisième école du genre à Bruxelles et compte une centaine d’élève. La Capitale a rencontré sa directrice, Aïcha Cappelmans, qui répond aux interrogations qu’un tel établissement peut susciter au sein de l’opinion publique et auprès des politiques.

Cela fait maintenant une semaine que les petits Bruxellois ont retrouvé leur banc et leur cartable. Et notre capitale compte cette année une nouvelle école : La Vertu, chaussée de Haecht 138, à Schaerbeek. Derrière la façade, l’établissement a la particularité d’être confessionnel islamique. Ce n’est pas la première école du genre à Bruxelles : elle ouvre après Al-Ghazali (Etterbeek) et La Plume (Molenbeek).

D’après Aîcha Cappelmans, directrice de l’école, ce projet répond à une demande grandissante dans la capitale. «De plus en plus d’enfants musulmans ne se sentent pas bien accueillis et compris dans les autres types d’enseignement. Ici, ils sont considérés et ce, avec toutes leurs réalités comme celle d’être musulman». Une école où l’on se retrouve entre musulmans, donc ? Aïcha explique que le but n’est pas de créer une «école ghetto» comme certains l’ont surnommée, mais d’avoir un établissement où élèves et enseignants se comprennent mieux car ils partagent une même réalité.

Cependant, la directrice insiste sur le fait que l’école, dont la majorité des élèves est d’origine turque et marocaine, est ouverte à tout le monde que l’on soit musulman et non-musulman. Même si la première ligne du projet pédagogique de l’école est «je suis musulman, croyant et responsable»…

Hormis les deux heures de religion islamique données aux élèves de primaires, l’école suit un programme d’enseignement semblable à ceux pratiqués dans d’autres structures. «La seule différence avec les autres écoles est qu’à la place d’un cours de religion catholique ou de philosophie, nous avons un cours de religion islamique. Sinon, nous ne parlons pas arabe avec les enfants comme certains l’imaginent. D’autant plus que, rappelons-le, les Turcs ne parlent pas arabe», explique Aïcha Cappelmans, une Belge convertie, enseignante depuis 20 ans et ancienne d’Al-Ghazali.

La religion islamique enseignée par l’établissement est un «Islam de juste-milieu», comme le dit la directrice. Elle explique qu’il n’y a aucun tabou. «Si un texte parle d’un repas à base de porc, nous ne demanderons pas aux enfants de fermer leurs livres. Nous leurs expliquerons que les musulmans ne mangent pas de porc sans entrer dans les détails. C’est au professeur de religion à en expliquer l’origine.»

Aïcha Cappelmans conclut en disant que le projet de cette école est d’avoir un établissement où des enseignants musulmans, ou non, parlent à des enfants bien dans leur foi et qui sont des citoyens belges.

Portrait :

Huit classes : «La Vertu» a ouvert ses portes le 2 septembre, lors de cette rentrée scolaire, cent élèves ont ainsi pu découvrir leurs enseignants et leurs toutes nouvelles classes. A l’heure actuelle, seules huit classes, toutes mixtes, sont ouvertes, de la première accueil à la deuxième année primaire. Chaque année, une classe supérieure devrait ouvrir ses portes. L’école grandira donc en même temps que ses élèves. Les frères et sœurs d’enfants déjà inscrits auront la priorité aux prochaines inscriptions qui débuteront le 2 mai 2014.

Le corps enseignant : L’équipe éducative compte onze enseignants, tous musulmans, dont un professeur de d’éducation physique qui donnera cours tant aux garçons qu’aux petites filles. Précisions : tous les instituteurs recrutés ne sont pas forcément professeurs de religion.

Les sorties : Une des priorités du corps enseignant est d’entreprendre un maximum de sorties culturelles, en vue d’ouvrir l’esprit des enfants mais aussi des Bruxellois qui les croiseront dans la rue ou dans un musée, par exemple.

Un uniforme : L’école qui commence à prendre ses marques, imposera dans les prochains jours un uniforme scolaire. Elle compte également proposer un service de repas chauds les midis à la cantine. La viande qui sera servie sera halal, c’est-à-dire conforme aux rites de la religion musulmane.

13 septembre 2013

La triple élection du 25 mai 2014 coûtera plus de 10 millions d’euros

La triple élection du 25 mai 2014 coûtera plus de 10 millions d’euros

Belga, le 14 août 2013

Les élections de 2014 vont coûter très cher. Les Régions devront participer au financement de celles-ci tant leur coût est important.

Les prochaines élections du 25 mai 2014 ne seront pas remarquables uniquement par leur ampleur ou par leur importance stratégique. Elles se distinguent aussi par leur coût particulier : les autorités fédérales l’estiment à 10.037.600 euros précisément, peut-on lire mercredi dans l’Echo et de Tijd. Les frais les plus importants sont les «jetons de présence», l’envoi digital des listes de candidats ou le soutien technique et logistique pour le vote électronique. Une chose est certaine, les Régions devront aussi mettre la main à la poche pour financer l’organisation des élections. En Flandre, un budget d’1,5 million d’euros a été réservé à cette intention.

10 septembre 2013

Anne-Sylvie Mouzon est décédée ce matin

Saint-Josse

Anne-Sylvie Mouzon est décédée ce matin

624_341_e680137f94390ec64915596e2acea6e9-1306345395.jpg

Anne-Sylvie Mouzon (PS), présidente du CPAS de Saint-Josse depuis 1995 et députée régionale, est décédée ce mardi 10 septembre vers 10h00. Depuis quelques mois, nous savions qu’elle était gravement atteinte d’une tumeur pulmonaire.